Filinfo

Foot

Lions de l'Atlas: Fouzi Lekjaa préconise une nouvelle politique avec les binationaux

© Copyright : DR
Kiosque360. Une rencontre entre Fouzi Lekjaa et Vahid Halilhodzic est prévue à la fin de l'actuel rassemblement des Lions de l'Atlas. Le patron de la FRMF compte ne plus perdre de temps avec les binationaux peu enclins à défendre les couleurs du Maroc.
A
A

Le quotidien Al Akhbar daté du 14 juin explique qu’une rencontre se déroulera rapidement après la fin du dernier rassemblement des Lions de l’Atlas durant lequel ils ont battu le Ghana et le Burkina Faso. Mais malgré cela, les performances ont été moyennes sachant que la prochaine étape sera pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde.  

Fouzi Lekjaa est habitué à se réunir avec le sélectionneur national, comme le rappelle le quotidien en citant ses sources à la FRMF, avant et après chaque rassemblement. L'objectif n’est pas de blâmer Vahid Halilhodzic, mais juste de s’enquérir de l’état des choses. 

Par ailleurs, le président de la FRMF a demandé à l’ensemble des entraîneurs des équipes nationales de cesser toutes négociations avec les joueurs qui ont la double nationalité et qui ne sont pas convaincus par le port du maillot des Lions de l’Atlas. Et ce, quel que soit leur niveau.

Fouzi Lekjaa refuse que la sélection marocaine soit considérée comme étant une roue de secours quand les portes des autres sélections se ferment devant eux. Le président de la FRMF veut que les joueurs qui rejoignent la sélection marocaine soient choisis avec une grande attention et les entraîneurs doivent être certains des motivations de ces joueurs. Chaque joueur doit être fier de venir porter les couleurs du Maroc.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • tangerino
    Le 14 Jun. 2021 à 16h12
    En tte franchise les compis, il me faut d'abord reconnaitre que ici même sur ce site j'ai défendu une idée de cohérence en disant qu'il fallait laisser le tps à coach Vahid de travailler.
    Cohérence car Renard avait fait de l'E-N un club de vacances ou la chicha et la play avait plus droit de cité que les discussions téchnico-tactiques et la concentration. Il ns fallait un coach qui ne badine pas avec la discipline, un meneur d'hommes capable d'insuffler un nouvel état d'ésprit, supplément d'âme . Comme vient de le dire à l'instant l éxcellent Mohamed el hajoui youtubeur notoire spécialisé ds l'E-N . Les joueurs passent, les coachs passent, les présidents passent . A la fin de l 'équation, il ne reste que notre amour pour Lmountakhab. Et C en son nom qu'il me faut transmettre ce méssage . Coach Vahid n'y est plus. Parce que la sacro sainte cohérence n'y est plus !!
    1°) Les erreurs de casting.
    Un coach qui appelle un joueur qui n'a pas joué plus de 3 - 4 matchs ds l'année, A. Lazaar alors même qu'il cherche la solution pour ce poste depuis 2 ans. C'est soit de l'incompétence soit pire de la négligence.
    Aboukhlal ? Rahimi ? Et on zappe totalement A. Harit alors qu'il est play maker en bundesliga et titulaire indiscutable. Avec ses défauts mais ses qualités.
    Quid de Mazraoui alors même que cel
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous