Filinfo

Foot

L'IRT risque une sanction de la FIFA

© Copyright : DR
Kiosque360. La Fifa menace l'IRT de l’interdire de tout recrutement durant les trois prochaines saisons, si le club tangérois ne paye pas le club formateur du Camerounais Rostand Mbaï Junior.
A
A

Malgré la période difficile par laquelle passe le football mondial, la Fifa poursuit son travail. D'ailleurs l’instance vient d’adresser une missive à l’IRT pour lui demander de payer ce qu’il doit à l’ancien club camerounais du joueur Rostand Mbaï Junior.

La formation doualaise revendique les frais de formation du joueur qui a joué pour le club du détroit l’année dernière. Selon l’un des dirigeants de l’IRT, la correspondance de la Fifa avait un ton assez menaçant. Ainsi, si jamais le club marocain refuse de payer ce que lui réclame la Fifa, il peut s’attendre à des sanctions assez sévères. La Fifa explique dans sa lettre qu’elle pourrait interdire l’IRT de faire signer de nouveaux joueurs durant les trois prochaines saisons, comme le rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar du 1er avril.
 
Pour rappel, le joueur avait signé pour 4 saisons après avoir fini comme meilleur buteur du championnat camerounais avec 20 buts au compteur lors de la saison 2017/2018. Rostand Mbaï Junior avait tenté sa chance en Tunisie, avant le Maroc, en signant chez l’Etoile du Sahel, mais il n’a jamais pu percer à cause des nombreuses blessures répétitives.

Par ailleurs, cette lettre tombe mal pour le club du détroit. La situation financière de l'IRT connait de grosses difficultés. Plusieurs dossiers de litiges sont actuellement en cours de traitement par la commission concernée à la Fédération royale marocaine de football et aussi à la Fifa. Le club a fait beaucoup de recrutements les trois dernières saisons et s'est séparé de beaucoup de joueurs unilatéralement, ce qui lui a causé les actuels soucis financiers, selon le quotidien.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous