Filinfo

Foot

Litiges: M'hamed Fakhir traîne à nouveau le Raja devant le TAS

M'hamed Fakhir. © Copyright : DR
Kiosque360. L'ancien entraîneur du Raja, M’hamed Fakhir a attaqué son ancien club pour réclamer la somme de 1,4 MDH, qui représente, selon lui, la prime de qualification à la Coupe de la CAF. Les avocats des deux parties se rencontrent dans quelques jours en prévision du verdict final du TAS.
A
A

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a fixé la date du 29 octobre pour la confrontation du Raja avec son ancien entraîneur M’hamed Fakhir. Objectif: permettre aux avocats des deux parties d’avancer leurs arguments concernant le litige portant sur la somme de 1,4 MDH réclamée par Fakhir, informe le quotidien Al Ahdath al Maghribia du mardi 12 octobre.

L'actuel entraîneur du Chabab Mohammedia avance que ladite somme représente la prime de qualification du Raja à la Coupe de la CAF après une troisième place décrochée en Botola.

Le Raja rejette en bloc les prétentions de son ancien entraîneur, et affirme que les 5,4 MDH encaissés par Fakhir en vertu d’un jugement du TAS, couvrent aussi bien cette prime de qualification à la Coupe de la CAF ainsi que la rupture unilatérale pour laquelle le Raja a été condamné.

On rappelle que Fakhir avait saisi la Commission des litiges de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour réclamer ladite prime. Mais la FRMF a condamné le Raja à payer la somme de (seulement) 670.000 DH. Une décision qui n’a pas satisfait Fakhir et l’a poussé à saisir le TAS.

Selon Al Ahdath Al Maghribia, le jugement du TAS est attendu pour le mois de décembre prochain, après une étude approfondie des arguments des deux parties. 

Le Raja de son côté estime avoir payé toute sa dette, puisque la somme de 5,4 MDH a été viré sur le compte de Fakhir après la victoire du Raja en finale de la Coupe de la CAF contre la Jeunesse de Kabylie.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Tribunal arbitral du sport
Foot Tribunal arbitral du sport

Litiges: le Wydad bat René Girard en appel


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous