Filinfo

Foot

Maroc-Gabon. Billetterie: on a essayé d'acheter un ticket au marché noir !!!

© Copyright : DR
On n'avait plus vu une telle liesse populaire autour de l'équipe nationale depuis 2011 et le match face à l'Algérie (4-0). Le marché noir a donc flambé, et en essayant d'acheter un ticket dans les rues de Casablanca, on s'est rendu compte que son prix était multiplié par 5.
A
A

En début de semaine, la FRMF a annoncé sur les réseaux sociaux que les tickets pour le match qui opposera le Maroc au Gabon pour le compte des éliminatoires du Mondial se sont tous écoulés, et que la rencontre se jouera à guichets fermés. Une bonne nouvelle pour les Lions qui comptent sur le soutien du public casablancais, mais une très mauvaise pour les retardataires, qui n'ont plus que le marché noir pour dénicher les précieux billets, qui s'achètent à prix d'or. 

Notre rédaction a donc décidé de se lancer dans une «chasse au trésor», mercredi soir dans les rues de Casablanca. À la recherche du fameux billet, il faut passer en moyenne 4 à 5 coups de fil pour trouver finalement «l’ami d’un ami à un ami» qui dispose de plusieurs tickets de match «en trop». La version qu’on a d’abord eue, c’est que l’homme chercherait à s’en débarrasser, car une «urgence familiale» fait qu’il ne peut plus aller au stade samedi soir. En arrivant dans les rues de l’ancienne médina de Casablanca, on attend 20 minutes après notre appel avant d’apercevoir la silhouette du revendeur.

Revendeur oui, car le prix annoncé ne ressemblait pas à celui qui aurait été fixé par un homme qui voulait juste se «débarrasser» des billets. Pour le ticket de 50 dirhams, il faut compter pas moins de 270 DH. Choqués par le prix annoncé, on a passé quelques coups de fil pour s’assurer que c’est bien le prix du marché noir, la réponse était oui à 10 dirhams près. Comment il a pu avoir autant de billets? À quel prix? Ce sont des questions auxquelles il a répondu avec plaisir, en oubliant certainement que son ami nous avait dit qu'il voulait juste se débarasser de quelques billets.

L'homme nous confie qu'il a acheté les billets à leur prix initial. Pour pouvoir disposer d'un grand nombre de tickets, il a "recruté" quelques jeunes du quartier à 30 dirhams la journée, pour qu'il fassent la queue et achètent et rachètent les billets. Une dizaine de jeunes qui ont fait la même opération, deux jours de suite. 

Au final, il a accepté de faire un prix pour les 4 billets. Au lieu de 1080 dirhams, il ne nous a demandé «que» 950 dirhams. Tout sourire, l’acheteur qu’on a accompagné a sorti son porte feuille pour payer le revendeur, qui nous a demandé d'avancer 500 mètres avant de le déposer. En ironisant, l’acheteur a confié que ça lui rappelait l’époque où il achetait illégalement de l’alcool à Casablanca, tard la nuit.

C’est donc un véritable parcours du combattant pour pouvoir mettre la main sur les précieux billets. Ajoutez aux nombreux coups de fil, le risque et le stress de «l’illégalité». Pourtant, plusieurs personnes cherchent encore désespérément un ticket pour suivre le retour des Lions de l’Atlas à Casablanca, et qui sont prêtes à tout pour être au stade le jour j.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Vahid Halilhodžić a-t-il raison de ne pas convoquer Hamdallah?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Pourquoi Vahid n’a pas convoqué Hakimi, Mazraoui et En-Nesyri

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

La première liste de Vahid Halilhodžić est tombée


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire

Le PSG doit remercier Neymar

Mustapha Hadji, adjoint de Patrice Baumelle

Les locaux et Olympiques entrent en lice

Algéciras propose des sandwichs au MAT