Filinfo

Foot

Mondial 2030: et de cinq pour le Maroc?

Othman El Ferdaous en compagnie de Gianni Infantino et de Fouzi Lekjaa. © Copyright : DR
Kiosque360. En visite au Maroc, Gianni Infantino s’est entretenu avec Fouzi Lekjaa et deux ministres. Une visite qui augure d’une montée en gamme de la relation du Maroc avec la FIFA qui profitera au football national et à une candidature marocaine au Mondial 2030.
A
A

A en croire le quotidien Assabah du vendredi 26 février, le déplacement du patron de la FIFA, Gianni Infanfatino, au Maroc pour une visite de travail officielle de deux jours, revêt un caractère exceptionnel et relance le projet du royaume d’accueillir la Coupe du monde 2030.

Pour commencer, le dirigeant italo-suisse ne s’est pas contenté de rencontrer le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, mais s’est également entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, ainsi que celui de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous

Assabah n’exclut pas l’éventualité que les deux ministres aient exprimé à Infantino le souhait du Maroc de se lancer dans l’organisation de la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Infantino a également discuté avec Fouzi Lekjaa sur l’évolution du football marocain, ainsi que la préparation de la 43e Assemblée générale ordinaire et élective de la Confédération africaine de football (CAF) qui aura lieu, comme prévu initialement, le 12 mars prochain à Rabat, et qui désignera le prochain dirigeant de cette instance à la place du Malgache Ahmad Ahmad.

Le président de la FIFA a évoqué le Complexe Mohammed VI de football, notant que ce centre, l’un des meilleurs au monde, est une véritable "œuvre d’art" et son édification démontre le sérieux du Maroc et des Marocains en matière de développement du football.

Gianni Infantino, a exprimé sa gratitude au Roi Mohammed VI "pour son engouement et son engagement pour le développement du football marocain". "Sans l’engagement de SM le Roi Mohammed VI et le travail sérieux mené par la Fédération royale marocaine de football ainsi que l’engagement du gouvernement marocain, on n’aurait pas pu constater les infrastructures dont dispose le Maroc dans les différentes villes", a souligné Infantino au terme de sa visite de travail au Royaume.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot AG de la FRMF

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous