Filinfo

Foot

Neymar refuse de prolonger avec le PSG

© Copyright : DR
Kiosque360. Les tentatives entamées par les dirigeants du Paris Saint-Germain pour faire signer un nouveau contrat à Neymar butent toujours sur le refus catégorique de l’entourage de la star brésilienne. Le FC Barcelone reste à l’affût et espère toujours récupérer son ancienne pépite.
A
A

Si l’on s’est habitué à ne le voir que très rarement sur le terrain, à cause notamment de ses nombreuses blessures, Neymar fait au contraire bien plus parler de lui sur le terrain des transferts.

Aux dernières nouvelles, l’attaquant brésilien s’est vu proposer une prolongation de contrat jusqu’en 2025 par le Paris Saint-Germain. Une offre que la star auriverde et son entourage ont catégoriquement refusée, rapporte footmercato.net dans un article publié ce lundi 18 novembre.

Les responsables du club parisien, qui ont entamé depuis plusieurs mois les négociations pour la prolongation du contrat de Neymar, auraient repris leur offensive lors de ces dernières semaines envers le père et agent de l’attaquant. Des contacts qui n’ont visiblement pas abouti. Il est clair que la star brésilienne ne veut pas rester dans la capitale parisienne et caresse toujours le rêve de rejoindre à nouveau le FC Barcelone.

Le club catalan le sait. Et il attend impatiemment l’été 2020 pour faire jouer la clause de stabilité du joueur En d’autres termes, Neymar sera alors bien plus abordable qu’au précédent mercato et pourrait être cédé au Barça pour la somme de 170 millions d’euros.

Le secrétaire technique du FC Barcelone, Eric Abidal, ne s’y est pas trompé en prononçant cette petite phrase au journal catalan Sport: «Il y a une réelle possibilité de le recruter. (...) Chaque mercato est différent, mais nous n’écartons jamais son transfert».

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous