Filinfo

Foot

Pitso Mosimane: “Sundowns-Wydad, un classico continental par excellence”

© Copyright : DR
Pitso Mosimane, entraîneur du Mamelodi Sundowns, ne cache pas son enthousiasme de retrouver le Wydad samedi prochain dans le cadre de la 6e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.
A
A

Le match, qui doit opposer samedi à Pretoria le club sud-africain du Mamelodi Sundowns au Wydad de Casablanca (WAC), pour le compte de la sixième et dernière journée du Groupe C de la Ligue des Champions africaine, s’est imposé au fil des ans comme un classico par excellence du football continental, a indiqué Pitso Mosimane, entraîneur du club sud-africain, dans une interview à MAP-Johannesburg.

Les confrontations entre les deux clubs sont toujours marquées par un engagement fort, qui traduit la place que le WAC et le Mamelodi occupent sur la scène africaine, a dit le technicien sud-africain de 56 ans.

En effet, les deux clubs se sont rencontrés à neuf reprises dans le cadre de la Ligue des Champions de la Confédération Africaine de Football (CAF) depuis 2017, avec quatre victoires pour le WAC, deux pour le Mamelodi Sundowns et trois nuls.

À l’instar des confrontations précédentes, le match du weekend prochain sera très disputé, les deux équipes se connaissant très bien, a estimé le coach du club sud-africain, surnommé les Brésiliens, en référence à ses couleurs, jaune et bleu, rappelant celles de la sélection du Brésil.

L’enjeu du match pour les deux équipes, à savoir d’occuper la tête du groupe, devra augmenter la pression dans les deux camps, note le technicien, dont le club occupe le premier rang du groupe avec 11 points devant le WAC (9 points).

À lire aussi: Changement de date pour le choc Sundowns-Wydad

Mosimane, aux commandes du Mamelodi depuis 2012, ne cache pas son admiration pour le club casablancais, un club «bien structuré qui développe un football moderne à la hauteur de l’histoire du football marocain».

«Il est toujours difficile de jouer contre le WAC, un club que nous souhaitons éviter avant la finale de la compétition», a-t-il poursuivi, notant que les prochains tours seront très relevés avec la qualification des deux clubs aux côtés du Raja de Casablanca, de l’Espérance de Tunis, du TP Mazembe (République Démocratique du Congo) et du Zamalek (Egypte).

Le coach sud-africain souligne que son club, qui occupe actuellement la deuxième place du championnat local avec 10 points de retard par rapport au leader Kaizer Chiefs, que le titre de la Ligue des Champions demeure une des premières priorités des dirigeants de l’équipe phare de Pretoria. Il a concédé que la tâche ne sera pas aisée face à des adversaires redoutables.

Par ailleurs, Mosimane s’est dit impressionné par les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine du développement du sport, notamment à travers la mise en place d’infrastructures ultramodernes, dont le Centre national de Football de Maâmoura.

Ce Centre, où Mosimane suit personnellement une formation pour l’obtention d’un diplôme professionnel, est un joyau qui fait la fierté de l’Afrique, indique le technicien, soulignant que ces avancées devront permettre au Maroc de jouer, pendant de longues années, un rôle de leader pour le développement du football en Afrique.

Propriété du magnat milliardaire Patrice Motsepe, le Mamelodi Sundowns, fondé en 1970, évolue au stade Lucas Moripe, un complexe baptisé du nom d’une des grandes légendes du football au pays des Bafana Bafana. Le stade d’une capacité de 30.000 places est situé dans le township d’Atteridgeville, banlieue ouest de la capitale sud-africaine.

Le club a à son actif 9 titres de champion d’Afrique du Sud, un record depuis la création du championnat professionnel en 1996-1997. Le club détient aussi quatre coupes d’Afrique du Sud.

Sur le plan continental, le Mamelodi Sundowns a remporté la Ligue des champions en 2016 et la Supercoupe de la CAF en 2017.

À lire aussi: Vidéo. Sundowns freiné à Luanda, le Wydad peut viser la première place

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

3 commentaires /

  • simo
    Le 29 Jan. 2020 à 14h10
    @hassane toujours entrain de pleurnicher ! vous faites honte au foot marocain ! concentrez vous sur le foot, le niveau du wac est très loin de votre amateurisme ! bon courage aux équipes marocaines
  • Issam
    Le 29 Jan. 2020 à 11h40
    @hassane T'es ridicule...
  • hassane
    Le 29 Jan. 2020 à 08h29
    on voudrait bien savoir qui sont les vrais traîtres à notre nation et à notre cause nationale,es-ce-que c'est la grand raja pour son amitié avec l'étoile sportive de tunis qui soutient notre pays pour son intégrité territoriale et qui a humilié les beni bouhamaroune,ou ce sont les oies boiteuses du pleurnichard wac pour son amitié avec le club sud africain dont le pays sud afrique est avec l'algérie l'ennemi de notre intégrité territoriale?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous