Filinfo

Foot

Qualifiée aux dépens de l'AS FAR, la JS Kabylie se sépare de son coach

© Copyright : DR
La direction de la JS Kabylie et l’entraîneur français Henri Stambouli se sont séparés à l'amiable, lundi 25 octobre. Les détails.
A
A

Au lendemain de la qualification de la Jeunesse Sportive de Kabylie pour le deuxième tour préliminaire additionnel de la Coupe de la CAF aux dépens de l'AS FAR, la direction du club algérien a décidé de se séparer de son entraîneur, Henri Stambouli. 

L'information a été rapportée, hier soir, par les médias locaux. “Nous avons trouvé un accord à l’amiable avec Stambouli, qui n’est plus entraîneur de l’équipe première”, a ainsi déclaré le président du club, Yazid Larichène. 

À lire aussi: Algérie: le président de la JS Kabylie arrêté par la police

Nommé coach de la JSK en août dernier, le technicien français s’était engagé pour les deux prochaines saisons, mais il n'a disputé que deux matchs au cours desquels il a obtenu deux victoires contre l'AS FAR, en Coupe de la CAF, qualifiant ainsi les siens pour l'ultime tour préliminaire de ladite compétition avant la phase des poules. 

À lire aussi: Coupe de la CAF: voici pourquoi l'AS FAR a raté son retour africain

Avant son arrivée en Algérie, Stambouli a été sélectionneur de la Guinée, du Mali ou encore du Togo. Au Maroc, il a été nommé, d'abord, sur le banc du Raja en 2005 avec lequel il a remporté la Coupe du Trône, avant d'y retourner pour diriger le club militaire, un an plus tard. 

Il comptait également plusieurs expériences, notamment en Tunisie et en Suisse. Dans son pays natal, il s’occupait depuis une dizaine d’années du centre de formation de l’Olympique de Marseille. 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous