Filinfo

Foot

Quand la fédération éthiopienne se plaint de Lekjaa

© Copyright : DR
La Fédération éthiopienne de football en veut à Fouzi Lekjaa qu'elle accuse d'avoir agressé Bamelak Tessema, arbitre de la finale Zamalek-RSB. Détails.
A
A

La Fédération éthiopienne de football a publié un communiqué hostile à Fouzi Lekjaa, ce mercredi. L’instance se serait plainte du président de la FRMF et président d’honneur de la RSB auprès de la CAF.

La Fédération assure que Lekjaa a physiquement agressé Bamelak Tessema, arbitre éthiopien de la finale de Coupe de la CAF Zamalek-RSB (1-0, t.a.b 5-3). Elle requiert une implication de la CAF et son comité d’éthique.

La Fédération éthiopienne assure également que des joueurs ont reproduit les gestes de Lekjaa et harcelé Tessema.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Lekjaa réagit au départ de Renard

Foot CAF
Foot CAF

Lekjaa Vs Tessema, le grand pardon

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Voici les adversaires des clubs marocains en C3


1 commentaires /

  • Khalil
    Le 05 Jun. 2019 à 16h55
    Quelle honte si c'est vrai!
    Il vient d'ou ce lekjaa?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Hervé renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue