Filinfo

Foot

Sellami outré par la triche sur l'âge des U17

© Copyright : DR
Kiosque360. L’entraîneur de la sélection marocaine de football des moins de 17 ans, Jamal Sellami, qui participe à la Coupe d’Afrique réservée à cette catégorie d’âge, s’en est vertement pris aux nations qui font participer certains joueurs dépassant l’âge limite de cette compétition.
A
A

Jamal Sellami est en colère. L’entraîneur des Lionceaux de l’Atlas (moins de 17 ans) a déploré les pratiques encore persistantes de trafic d’âge lors des compétitions sportives continentales, au moment où le Maroc prend part à la Coupe d’Afrique des nations des joueurs âgés de moins de 17 ans.

Une colère qui intervient après l’expulsion par la CAF de plusieurs joueurs, mais pas tous, qui avaient dépassé la limite d’âge, rapporte le quotidien Assabah du weekend des 20 et 21 avril.

Dans des propos accordés à nos confrères arabophones, l’ex-entraîneur de l’équipe nationale des joueurs locaux, championne d’Afrique, a admis que la Confédération africaine de football (CAF) a pris les devants en suspendant trois joueurs du Cameroun, une équipe qui avait pourtant battu le Maroc par deux buts à un lors du deuxième match de poule de la compétition. La CAF a également suspendu un joueur de la Tanzanie, pays hôte de la compétition et qui devait plutôt donner le bon exemple.

Jamal Sellami a notamment exhorté la CAF à redoubler d’efforts afin de trouver d’autres fraudeurs qui faussent complètement la compétition puisque, selon lui, un joueur né en 2003 ne peut absolument pas rivaliser avec un joueur né en 2000, ne serait-ce qu’au niveau de la condition physique.

En attendant d’éventuelles décision de la CAF, le Maroc se trouve à la troisième place de son groupe après avoir perdu contre le Cameroun et fait match nul contre le Sénégal.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN U17
Foot CAN U17

Fraude sur l’âge, la CAF frappe un grand coup

Foot CHAN 2020
Foot CHAN 2020

La FRMF veut reporter Maroc-Algérie des locaux

Foot CAN U17
Foot CAN U17

Fraude sur l'âge: faute de preuves, la CAF laisse filer


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La RSB à l’assaut du Zamalek

Un compte bancaire rajaoui gelé

Pont aérien pour les supporters des Lions

Un documentaire sur l'accident de Sala

La LDC fait flamber le marché noir

Le Raja renforce ses rangs

Le Wydad joue une finale-revanche

Guardiola booste la Juve en Bourse

Ça chauffe avant WAC-EST

Agressions au stade Benjelloun