Filinfo

Foot

Un avion spécial pour les Rouges

© Copyright : DR
Tout est mis en œuvre pour garantir un confort optimal aux joueurs du Wydad lors de leur déplacement en Tunisie. Ils auront un avion privé à leur disposition.
A
A

Une source sûre affirme que la direction du Wydad, sous la présidence de Said Naciri, a décidé de réserver un avion privé pour le voyage des Rouges en Tunisie. C’est à Tunis que les coéquipiers de Brahim Nakkach joueront la finale retour de la Ligue des Champions contre l’Espérance.

Le match est prévu pour le 31 mai à 21 heures. Ce jour-là, l’appel à la prière du Maghrib, qui marque la rupture du jeûne, est prévu pour 19h36 dans la capitale tunisienne. La manche aller, elle, est programmée pour le vendredi 24 mai au complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat.

Le Wydad, sacré champion d’Afrique par deux fois dans le passé (1992 et 2017), est opposé au tenant du titre, qui compte trois sacres (1994, 2011 et donc 2018).

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

EST-WAC: la CAF écarte les Marocains et les Tunisiens de la CAN

Foot Interview
Foot Interview

Exclu360. FUS, Botola, Wydad, Lions de l’Atlas… Hamza El Hajoui à coeur ouvert

Foot Botola
Foot Botola

Vidéo. Dans une ambiance de feu, le Wydad a fêté son sacre à Donor


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater

Hakim Ziyech joue sa première CAN

Les favoris et les outsiders de la CAN 2019

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard