Filinfo

Foot

Un club empêché de participer à un tournoi international à cause du «hrig»

© Copyright : DR
Kiosque360. L’ambassade de Serbie au Maroc a refusé de délivrer les visas aux membres du club du lycée sportif de Aïn Sebaa qui doivent se rendre à Belgrade pour participer à un championnat international de handball. La faute à la mauvaise réputation que traînent les sportifs marocains en matière de "hrig", explique Assabah dont est tirée cette revue de presse.
A
A

Pour éviter tout nouveau cas de tentative d’immigration clandestine, l’ambassade de Serbie au Maroc a tout bonnement refusé de délivrer des visas à une délégation marocaine qui doit prendre part à un événement sportif dans ce pays des Balkans. Les membres du club du Lycée sportif de Aïn Sebaa n’ont pas obtenu le précieux sésame qui doit leur permettre de prendre part à une compétition internationale de handball qui a débuté samedi dernier et se terminera le 5 décembre prochain, rapporte le quotidien Assabah du mardi 30 novembre.

L’ambassade de Serbie aurait justifié son refus par sa crainte de voir les sportifs marocains fuir leur délégation pour tenter d’immigrer clandestinement en Europe. Les sportifs marocains traineraient selon eux une mauvaise réputation en la matière et beaucoup de sportifs, qui devaient participer à des événements en Serbie, se sont échappés de leur résidence pour immigrer clandestinement.

Le ministère de la Jeunesse et des sports, à travers son secrétaire général, a bien tenté d’intervenir auprès de la représentation diplomatique serbe pour trouver une issue au blocage. Une intervention qui s’est soldée par un échec puisque les responsables de l’ambassade ont catégoriquement maintenu leur refus.

Une deuxième intervention, cette fois de la part de la Fédération internationale du sport scolaire, s’est elle aussi soldée par un échec. Il faut dire que la réputation du Maroc a été grandement entachée par les «hrigs» à répétition de ses sportifs.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous