Filinfo

Foot

Un coup de fil présidentiel et Asamoah Gyan se rétracte

© Copyright : DR
Quelques heures après l'annonce surprise de sa retraite internationale, Asamoah Gyan revient sur sa décision. Le président du Ghana a réussi à faire plier la star des Black Stars.
A
A

L'attaquant ghanéen, Asamoah Gyan, avait annoncé lundi sa retraite internationale, après que son sélectionneur a décidé sans raison apparente de lui retirer le brassard de capitaine.

Lire Aussi: Asamoah Gyan quitte les Black Stars à un mois de la CAN

C'est le président du Ghana, Nana Akufo Addo, qui est intervenu en personne pour régler cette affaire. Le Chef d’État a appelé Asamoah Gyan et l'a convaincu de revenir sur sa décision. Une information confirmée par le joueur lui-même ce matin sur son compte Twitter: "Une demande présidentielle ne peut être ignorée. J’ai eu l’opportunité de discuter avec son excellence Nana Addo Dankwa, qui m’a demandé d’annuler ma décision de prendre ma retraite internationale. J’ai pris la demande de son excellence de bonne foi, et je vais me tenir disponible pour le sélectionneur Kwasi Appiah. Mon désir est d’aider mon pays à mettre fin à plus de 30 ans d’attente pour remporter la CAN. Je serais toujours dévoué à servir mon pays et le peuple ghanéen".

 

 

 

 

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Côte d'Ivoire sous une forte chaleur

Foot Droits TV
Foot Droits TV

La SNRT se dédouane de la non-diffusion de la CAN 2019

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Vidéo. Mohamed Salah envoie l'Égypte en huitièmes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les quatre obstacles de Maroc-Côte d’Ivoire

La SNRT s’explique au Parlement sur la CAN

Benzarti négocie un nouveau salaire

Van de Beek ferait l'affaire du Real

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match