Filinfo

Foot

Un nouveau départ pour les Lions

© Copyright : DR
C'est la rentrée pour les Lions de l'Atlas. Les joueurs convoqués par le nouveau sélectionneur Vahid Halilhodzic se retrouvent pour un stage qui durera jusqu'au 10 septembre avec deux matches amicaux contre le Burkina Faso et le Niger.
A
A

C'est le grand jour pour les Lions de l'Atlas. Les joueurs convoqués par Vahid Halilhodzic pour le premier stage de l'après-Renard se retrouvent aujourd'hui à Marrakech. Pour affronter le Burkina Faso le 6 septembre puis le Niger le 10, le Bosnien a convoqué 27 joueurs. Quels sont les enjeux de ce premier rendez-vous?

Des places à prendre

Dans la liste de Vahid Halilhodzic, plusieurs piliers de la sélection présents à la CAN sont absents, et pas des moindres. Karim El Ahmadi (retraite), Mbark Boussoufa, Medhi Benatia et Manuel Da Costa manquent également à l'appel pour diverses raisons. Ainsi la porte est ouverte pour remplacer ces cadres en défense centrale et au milieu de terrain, deux secteurs dans lesquels les Lions de l'Atlas sont généralement performants.

Le Bosnien a aussi convoqué quelques "revenants", parmi lesquels Mahdi Carcela et Adel Taarabt, tous deux trentenaires mais auteurs de bonnes performances en clubs depuis le début de la saison. Ces deux joueurs peuvent apporter leur talent créatif aux côtés d'un Ziyech et d'un Belhanda.

En attaque, ni Youssef En-Nesyri, convoqué avec les U23, ni Khalid Boutaïb et Oussama Idrissi, non convoqués, ne participeront aux deux matches amicaux. Une aubaine pour Walid Azaro qui effectue son retour dans la tanière après avoir manqué la Coupe d'Afrique des Nations. Avec lui, Rachid Alioui, de retour lui aussi, a également une carte à jouer pour se faire une place dans l'attaque des Lions.

Un style à trouver

Au delà de sa revue d'effectif (27 joueurs), Vahid Halilhodzic va faire connaissance avec les Lions de l'Atlas et va devoir donner un style à cette équipe. Quand Hervé Renard était aux commandes, le Maroc se distinguait par un bloc défensif solide et ses qualités de pressing. Quen sera t-il avec le nouveau sélectionneur? Une chose est sûre, sa liste regorge de talents offensifs et créatifs, et c'est peut être une indication sur ce que souhaite mettre en place le Bosnien.

Lire aussi: Officiel: la liste de Vahid pour le Burkina Faso et le Niger

Relancer la machine

Après une CAN 2019 qui s'est terminée au stade des huitièmes de finale pour le Maroc, les deux matches amicaux programmés à Marrakech vont aussi servir à relancer les Lions de l'Atlas sur le chemin du succès. Face à des adversaires à leur portée qui eux n'ont pas participé à la Coupe d'Afrique des Nations, les internationaux marocains doivent proposer un visage pluc conquérant que celui entrevu à la CAN et renouer avec la victoire devant leur public. Les trois derniers matches amicaux disputés au Maroc se sont soldés par autant de défaites contre l'Argentine (mars 2019), la Zambie et la Gambie (juin 2019).

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • Orion
    Le 02 Sep. 2019 à 12h54
    Ce n'est pas un stage de 8 jours et 2 matchs amicaux qui changeront quelque chose ...

    Un vrai entraîneur , il s'entraîne avec les mêmes joueurs tout les jours et toute l'année , il n'y a que comme ça que l'on peu avoir une synergie parfaite avec son équipe .

    Énorme perte de temps et d'argent , sans oublier que ça sert à rien d'avoir 28 joueurs quand il en faut 11 pour faire une équipe lol
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous