Filinfo

Foot

Une épée de Damoclès plane déjà sur Desabre

© Copyright : DR
Kiosque360. Après sa défaite face au Difaâ d’El Jadida, samedi en Botola, le vestiaire du Wydad Casablanca est en ébullition. Le coach, Sébastien Desabre, ne serait plus en odeur de sainteté auprès de certains cadres de l’équipe.
A
A

La défaite de trop! C’est ainsi que l’on peut qualifier la chute du Wydad face au Difaâ hassani El Jadidi, samedi, lors de la seizième journée de la Botola. Une défaite par un but à zéro qui n’est pas du tout passée auprès d’un public wydadi très exigeant, et qui en veut tout particulièrement à l’entraîneur des Rouge et blanc, Sébastien Desabre, rapporte le quotidien Al Massae du lundi 17 février.

Au coup de sifflet final, l’entraîneur français a d’ailleurs été copieusement sifflé par le public de Frimija, et plusieurs supporters n’ont pas hésité à lui balancer des bouteilles en plastique. Sur les réseaux sociaux, la colère ne faiblit pas. Des milliers de supporters wydadis se sont exprimés en regrettant le départ de l’ancien entraîneur du club, le Serbe Zoran Manojlovic, et estiment que ce dernier offrait de meilleurs résultats malgré un effectif beaucoup moins garni.

Mais il n’y a pas que le public wydadi qui en veut à Desabre, puisqu’il semble que plusieurs joueurs de l’équipe ont exprimé leur mécontentement vis-à-vis de l’entraîneur et de la tactique qu’il a mise en place pour la rencontre face à El Jadida, rapporte pour sa part le journal Al Akhbar dans son édition de ce lundi. Certains joueurs auraient même insulté le coach dans le vestiaire après le coup de sifflet final de la rencontre. Ce qui n’augure rien de bon pour l’avenir de l’équipe.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Clubs marocains
Foot Wydad de Casablanca
Foot Juan Carlos Garrido

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous