Filinfo

Foot

Vahid Halilhodzic: «C’est la FRMF qui paye mon salaire et non la CAF»

Vahid Halilhodzic. © Copyright : DR
Kiosque360. Lors du point de presse d’avant-match Maroc-Gabon, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic a demandé aux communicants de la CAF de fixer de façon rationnelle les horaires des conférences de presse des coachs. Toute la presse arabophone, dont est tirée cette revue de presse, a salué la fermeté de Vahid face à la CAF.
A
A

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a critiqué ouvertement les responsables communication de la Confédération africaine de football, en raison du manque de professionnalisme dont ils font preuve lors des demandes des conférences de presse adressées au sélectionneur national, sans prendre en compte le programme des entraînements des Lions, rapporte les quotidien Al Akhbar, Assabah et Al Ahdath de ce mercredi 19 janvier.

«J'aimerais vous demander s’il vous plaît de bien vouloir communiquer davantage avec notre service médias pour fixer les heures des conférences à l’avance», a-t-il déclaré avant de menacer carrément de boycotter les conférences de presse.  

«Nous nous présentons ici alors que les joueurs ont besoin de repos et nous avons des obligations envers l’équipe», a poursuivi le franco-bosnien exaspéré par des demandes du service de communication. «Nous nous présentons ici alors que les joueurs ont besoin de repos et nous avons des obligations envers l’équipe. C’est la Fédération royale marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF, donc je dois respecter mes engagements envers la sélection», a-t-il lancé de manière ferme.

Concernant le choix des joueurs pour chaque match, Vahid a précisé qu’il s’agit d’une mission difficile, surtout qu’il essaye de tourner au maximum son effectif pour le booster moralement et ménager leur condition physique.

«Tous les joueurs sont impliqués mentalement dans cette compétition, et chacun veut montrer l’étendue de son talent. Il devient difficile de choisir les joueurs pour chaque match sur une liste de 28 individus», a-t-il précisé.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous