Filinfo

Foot

Vidéo. Benzarti et les vicieux tunisiens

L’entraîneur du Wydad, Faouzi Benzarti, nous avait précédemment expliqué la différence entre les footballeurs marocains et tunisiens. Pour le technicien, ses compatriotes savent faire preuve de malveillance pour gagner.

Invité de notre émission Ness-Ness en février dernier, l’entraîneur du Wydad de Casablanca, Faouzi Benzarti a comparé les footballs marocain et Tunisien. “Le joueur tunisien est le prototype du joueur vicieux. C’est peut-être dû à la proximité avec l’Italie. En Tunisie, on regardait trop le championnat de ce pays. Mais le football est ainsi fait. Il faut avoir de la malice et contourner les règles de temps à autre”, nous avait expliqué l’homme de 69 ans.

Pour le technicien tunisien, ce n’est pas toujours la meilleure équipe qui remporte les titres. Benzarti a donné l’exemple de l’équipe de France, championne du monde en Russie: “Au dernier Mondial, la France n’était pas la meilleure équipe, mais elle a terminé championne. Ils ont commis le plus de fautes tactiques durant le tournoi. C’est un exemple de malice”.

Ironie du sort, son équipe affronte l’Espérance sportive de Tunis en finale de la Ligue des Champions africaine, ce soir à Rabat. Les Rouges savent désormais à quoi s’attendre.

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Le Wydad en stage d'été en Tunisie?

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

EST-WAC: la CAF écarte les Marocains et les Tunisiens de la CAN

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Ce que le président de l'Espérance a dit à Ahmad Ahmad


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Beni-Mellal investit dans le football

L'Affaire Hamdallah, dieu merci, est close

La CAF adopte le nouvel arbitrage

José Mourinho n’a plus la cote

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?

La CAF inquiète après le décès de Morsi

Nasser al-Khelaïfi parle de Neymar et Mbappé

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF