Filinfo

Foot

Vidéo. Comment Berkane voit sa finale

Mounir Jaaouani, l'entraîneur de la RS Berkane, et Mohamed Aziz, son capitaine, ont exprimé leurs sensations avant la finale aller de Coupe de la CAF contre le Zamalek, hier après-midi en conférence de presse.

Présent en conférence de presse, Mounir Jaaouani, le coach de la RSB, estime que la finale aller de la Coupe de la CAF sourira à l’équipe qui sera la plus "prête mentalement". Il déclare qu’il pourra compter sur 80% de son effectif. Jaaouani estime que la pression sera sur le Zamalek vu que sa "vraie place est en Ligue des Champions". Pour le technicien, ce n’est pas "le Zamalek d’avant".

Mohamed Aziz, capitaine des Oranges, affirme qu’un "sacre est impératif" vu les efforts fournis. Il estime qu’il est "impossible" de baisser les bras à ce stade-là et souhaite offrir le titre à la ville de Berkane.

La RSB affronte le Zamalek ce soir à 22 heures au Stade municipal de Berkane, pour la manche aller des demi-finales de la Coupe de la CAF. Une première dans son histoire.

 

 

 

 

Par Salah Maghani et Said Bouchrit
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Agadir et Berkane de nouveau en Coupe de la CAF

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Quand la fédération éthiopienne se plaint de Lekjaa

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Zamalek-RSB: la FRMF crie au scandale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Beni-Mellal investit dans le football

L'Affaire Hamdallah, dieu merci, est close

La CAF adopte le nouvel arbitrage

José Mourinho n’a plus la cote

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?

La CAF inquiète après le décès de Morsi

Nasser al-Khelaïfi parle de Neymar et Mbappé

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF