Filinfo

Foot

Vidéo. Malgré un but de Ronaldo, la Juventus tombe à Rome

La Juventus a chuté pour la première fois de la saison hier à Rome face à la Lazio (3-1) malgré un but de Ronaldo. La vieille dame est désormais à deux points du leader, l'Inter Milan.

Le champion a mis un genou à terre. Après quatre mois de compétition, la Juventus a subi sa première défaite de la saison, renversée 3-1 par la Lazio Rome, impressionnante samedi lors de la 15e journée de Serie A, dont l'Inter Milan est un leader renforcé.

Rien n'est fait puisque les Turinois (2e) ne sont qu'à deux points de l'Inter. Mais le match nul des Milanais vendredi contre l'AS Rome (0-0) semblait une opportunité pour la Juve, qui pouvait reprendre les commandes.

Mais la Lazio, désormais à la tête d'une série de sept victoires d'affilée, est dans une forme spectaculaire et a réussi un match remarquable dans un Stadio Olimpico brûlant, où elle a été poussée par 60.000 spectateurs.

Et les Romains ont même le droit de s'imaginer un destin puisqu'ils n'ont finalement que trois longueurs de retard sur la Juve et cinq sur l'Inter.

Samedi, la Juventus avait pourtant ouvert la marque, grâce à Cristiano Ronaldo, bien servi par Bentancur (25e).

Mais les Romains ont logiquement égalisé juste avant la pause par Luiz Felipe (46e). Intense et très équilibrée, la partie a basculé quand Cuadrado a été expulsé, laissant la Juventus à 10.

La Lazio a alors pris le dessus et concrétisé sa domination par Milinkovic-Savic, auteur d'un but magnifique sur une passe de rêve de Luis Alberto (74e).

Un double exploit de Szczesny face à Immobile sur penalty a ensuite retardé l'estocade mais dans le temps additionnel, Caicedo a conclu un contre pour offrir le troisième but et les trois points à la Lazio (90+5).

Pour la Juve, ce séjour à Rome est donc un vrai coup d'arrêt avec une première défaite en 20 matches toutes compétitions confondues cette saison.

Les Turinois comptent désormais 11 victoires, trois nuls et une défaite en championnat. En Ligue des Champions, ils sont déjà qualifiés pour les 8e de finale et invaincus dans leur groupe après cinq journées.

L'entraîneur turinois Maurizio Sarri voulait tout de même retenir "une excellente première période", estimant que le match avait basculé sur des "épisodes défavorables".

Pour Sarri en effet, le carton rouge reçu par Cuadrado était "excessif". Initialement, l'arbitre avait averti le Colombien, mais il a changé de couleur de carton après avoir revu les images à l'invitation du VAR.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous