Filinfo

Foot

Vidéo. Nekkach respecte mais ne craint pas l'Espérance

© Copyright : DR
Présent en conférence de presse avant la finale aller de la Ligue des Champions entre le Wydad et l’Espérance Tunis, le capitaine des Rouges, Brahim Nekkach, rêve d'offrir un nouveau sacre continental au public des Rouges.
A
A

Le Wydad affronte ce vendredi à 22h l’Espérance sportive de Tunis en finale aller de la Ligue des Champions. Lors de la conférence d’avant-match, le capitaine de la formation marocaine, Brahim Nekkach a déclaré que les deux équipes “se connaissent très bien”.

“Les deux clubs connaissent les points forts et les points faibles de chacun”, a déclaré le joueur de 37 ans avant de mettre l’accent sur l’importance du respect de l’adversaire, “notre clé de réussite”.

Nekkach a ajouté que le groupe est habitué à jouer sous la direction de l’entraîneur Benzarti et qu’ensemble, ils vont jouer le tout pour le tout pour offrir la joie du sacre au public rouge et blanc.

 

 

La finale retour est prévue le 31 mai au stade de Radès, dans la banlieue de la capitale Tunis.
 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

EST-WAC: la CAF écarte les Marocains et les Tunisiens de la CAN

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Ce que le président de l'Espérance a dit à Ahmad Ahmad

Foot Interview
Foot Interview

Exclu360. FUS, Botola, Wydad, Lions de l’Atlas… Hamza El Hajoui à coeur ouvert


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les quatre obstacles de Maroc-Côte d’Ivoire

La SNRT s’explique au Parlement sur la CAN

Benzarti négocie un nouveau salaire

Van de Beek ferait l'affaire du Real

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match