Filinfo

Foot

Vidéo. Qatar 2022: les Algériens crient au complot, mais "la pelouse du stade nigérien est impeccable"

Pas un seul jour ne passe sans que la presse algérienne n'évoque un complot contre les Fennecs pour les écarter des qualifications de la coupe du monde Qatar 2022. Mais, l'entraîneur de Ben Guerdane a récemment jugé la pelouse et les vestiaires du stade Seyni Kountche sont irréprochables.

Alors que la presse algérienne continue de dire qu'il y a un complot de la CAF et des responsables de la fédération nigérienne de football pour les faire jouer coûte-que-coûte à Niamey dans des conditions défavorables, le témoignage de l'entraîneur de l'US Ben Guerdane, vient démonter cette thèse farfelue. En effet, Aoun Hakim affirme que la pelouse et les vestiaires du stade Seyni Kountche sont aux normes internationales et n'ont rien à envier aux meilleurs stades du continent.

Le samedi 18 septembre courant, à Niamey, s'affrontaient l'AS Police du Niger et l'US Ben Guerdane de Tunisie, un match comptant pour les phases préliminaires de la coupe de la Confédération africaine de football. La rencontre s'était soldée sur un score d'un but à zéron en faveur de l'AS Police, mais les visiteurs se sont qualifiés pour le prochain tour.

Si l'on s'en tient à cette déclaration faite juste après le match, le stade du général Seyni Kountche de Niamey est en mesure de recevoir n'importe quel match. Par conséquent, il ne s'aurait y avoir de complot, si le Niger veut recevoir l'Algérie à Niamey et non à Marrakech, comme ce fut initialement prévu quand les travaux de réhabilitation n'étaient pas tout à fait terminés.

Mais, en Algérie, la presse continue de faire ses gros titres sur cette prétendue magouille, en s'accrdochant sur le moindre détail comme l'heure à laquelle le match se jouera. Beaucoup disent que c'est pour épuiser les Fennecs par la canicule de l'après-midi de Niamey.

"Existe-t-il un complot visant à sortir l’Algérie de la course à la qualification pour la phase finale de la coupe du monde 2022? La programmation calamiteuse du match Niger-Algérie plaide pour une telle explication, dans un contexte où le jeu des coulisses et les manœuvres souterraines n’ont pas été en reste", accuse d'emblée L'Est Républicain. "Le match opposant le Niger à l’Algérie pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde a été finalement programmé le 12 octobre à Niamey à 16 heures GMT (17 h heure algérienne)", poursuit la même source;

Les Algériens voulaient que le match se joue la nuit, comme ce fut prévu à Marrakech, malheursement c'est un luxe que ne peut encore se permettre le stade Seyni Kountche, car la rénovation de l'éclairage est toujours en cours. par conséquent, il ne restait que deux tranches horaires, celle de 14h et celle de 16h.

Le staff technique algérien a tout fait pour que le match ne se joue pas à 14h le 12 octobre prochain comme le souhaitait légitimement l'équipe qui reçoit et à qui la CAF et la FIFA donnent la possibilité de décider de l'heure.

Il convient de rappeler que l'Algérie est actuellement à la tête de son groupe à égalité de points avec le Burkina Faso, groupe dans lequel, il y a également le Niger et Djibouti. Les Fennecs ont été tenus en échec par les Etalons Burkinabé à Marrakech lors de la troisième journée de la deuxième phase des éliminatoires.

Par Notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous