Filinfo

Foot

Vidéo. Sénégal: décès de Pape Bouba Diop, auteur du but victorieux contre la France au mondial 2002

Pape Bouba Diop, auteur du but victorieux sénégalais contre la France au mondial 2002. © Copyright : DR
La triste nouvelle vient de tomber plongeant tout le Sénégal dans une grande tristesse. L'ancien international de football Pape Bouba Diop, qui avait marqué les esprits au Mondial 2002 en Corée du Sud-Japon vient de décéder en France.
A
A

L'image est encore dans la tête de tous les Sénégalais, un dribble sur Desailly, puis sur Leboeuf côté gauche, El Hadj Ousseynou Diouf qui sert une passe dans l'axe central francais et Pape Bouba Diop, profitant d'un cafouillage de la défense de l'équipe de France, place son pied et marque le premier but de la Coupe du monde 2002, organisée par la Corée du Sud et le Japon.

Le milieu de terrain du RC Lens venait de rentrer dans l'histoire, avec lui tout le Sénégal. Premier but et seul but du match, le Sénégal au terme de la rencontre a battu la France, championne du monde en titre, grâce à Pape Bouba Diop qui en marquera deux autres contre l'Uruguay de Diego Forlan, lors des matchs de poules.

Aujourd'hui, le Lion qui vivait en France vient de s'endormir pour toujours, laissant derrière lui un peuple reconnaissant à qui il a permis de marquer à jamais dans la mémoire collective la date du 31 mai qui est célèbré depuis au Sénégal comme étant le jour où le Lion a mangé le Coq.

En 2002, le Sénégal qui venait de se qualifier pour la première fois en Coupe du monde de football, réalisait un parcours honorable en battant des équipes comme la France, championne du monde de l'édition précédente, et la Suède de Zlatan Ibrahimovic.

Les Lions de Pape Bouba Diop, qui ont surpris et séduit le monde entier, ont été finalement éliminés en quart de finale et aux prolongations par la Turquie. Jusqu'ici, il n'y a que trois équipes africaines à avoir joué un quart de finale d'une Coupe du monde de football: le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010.

Par Le360
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous