Filinfo

Foot

Voici le palmarès complet des CAF Awards

© Copyright : DR
À l’occasion de la cérémonie de remise des prix de la Confédération africaine de football (CAF) qui s'est déroulée à Dakar ce mardi, la CAF a récompensé les principaux acteurs de l'année 2018.
A
A

Hier, Dakar a acceuilli les CAF Awards 2018, cérémonie annuelle qui récompense les meilleurs acteurs du football africain. Comme prévu, l’international égyptien Mohamed Salah a conservé son titre de Ballon d'Or africain.

Salah a devancé son coéquipier sénégalais Sadio Mané et l’international gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal). Il a réussi ainsi à rejoindre le club restreint des joueurs ayant décroché ce trophée deux fois d’affilée: le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004).

À lire aussi: Renard, Hakimi et Lekjaâ triomphent à Dakar

Dans les autres catégories des CAF Awards, le Maroc effectue une belle moisson avec, à la clé, trois prestigieux trophées. Ainsi, le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a été élu meilleur entraîneur africain de l’année 2018. “Je dédie ce trophée à l’ancien entraineur de l’équipe du Sénégal de football, feu Bruno Metsu”, a déclaré à cette occasion a déclaré à cette occasion le Français, qui a déjà obtenu ce titre en 2012 et 2015.

À lire aussi: Hervé Renard, l'année tout terrain

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas était en course pour ce titre avec l’entraîneur du Sénégal, Aliou Cissé et le coach de l’Espérance de Tunis, Moine Chaabani, vainqueur de la Ligue des Champions.

De son côté, Achraf Hakimi a été nommé meilleur jeune footballeur africain de l’année 2018. Le latéral international marocain, qui évolue dans le club allemand du Borussia Dortmund, a devancé l'Ivoirien Franck Kessié (Milan AC) et le Nigerian Wilfred Ndidi (Leicester City).

À lire aussi: Hakimi, une année 2018 inoubliable

Et pour conclure en apothéose, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, s’est vu décerner le trophée du Président de la fédération de l'année.

Le capitaine des Lions de l’Atlas Medhi Benatia (Juventus de Turin/Italie) a été choisi, quant à lui, dans le meilleur onze africain de l'année.

Dans le reste des catégories des CAF Awards, la Sud-africaine Chrestinah Thembi Kgatlana est élue meilleure joueuse de l’année. Elle a également été distinguée pour le plus beau but marqué cette année sur le continent, alors que Desiree Ellis, sélectionneur de l’Afrique du Sud, a été désigné meilleur entraîneur d’une équipe féminine.

La sélection de la Mauritanie est, de son côté, élue meilleure équipe nationale masculine de l’année pour sa qualification historique pour la CAN, alors que le Nigeria remporte le titre de meilleure équipe nationale féminine.

Joueur africain de l’année: Mohamed Salah (Égypte)

Joueuse africaine de l’année (et but de l’année): Thembi Kgatlana (Afrique du Sud)
Meilleur jeune de l’année: Achraf Hakimi (Maroc)
Président de Fédération de l’année: Fouzi Lekjaa (Maroc)
Entraîneur d’équipe masculine: Hervé Renard (Maroc)
Entraîneur d’équipe féminine: Desiree Ellis (Afrique du Sud)
Equipe masculine de l’année: Mauritanie
Equipe féminine de l’année: Nigeria
Le meilleur onze de l’année: Dennis Onyango –Serge Aurier, Medhi Benatia, Eric Bailly, Kalidou Koulibaly – Thomas Partey, Naby Keita – Riyad Mahrez, Sadio Mané – Pierre-Emerick Aubameyang, Mohamed Salah.

 

 

Par Oussama Zidouhia
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Lekjaa réagit au départ de Renard

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Renard règle ses comptes avec Hadji

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Benatia réagit au départ de Renard


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse