Filinfo

Handball

Nouveau cas de Hrig dans le handball marocain

© Copyright : DR
Kiosque360. Après avoir participé aux Jeux Méditerranéens de plage, deux joueurs de l’équipe nationale de handball ne sont pas revenus au Maroc. Ils auraient bénéficié de complicité de membres de la fédération avant de se faire la malle.
A
A

En déplacement à Patras en Grèce pour participer aux Jeux Méditerranéens de plage, deux joueurs de l’équipe nationale de handball manquaient à l’appel, et n’ont pas rejoint le royaume avec le reste de la délégation marocaine, informe le quotidien Assabah du 3 septembre.

Il s’agit de Zouhair Ouasfi, le gardien de Muntada Derb Sultan, et Ismail El Alami qui évolue avec l’AS FAR. Ils ont quitté le lieu de résidence de l’équipe nationale vers une destination inconnue juste après la fin de la compétition.

Pourtant, les membres de Fédération royale marocaine de handball ne semblent pas confirmer la piste du «Hrig» de ces deux joueurs, et préfèrent tempérer en évoquant le possible retour des joueurs au Maroc surtout que leurs visas ne sont pas encore arrivés à expiration.

Après cet incident, plusieurs acteurs qui gravitent dans le milieu du handball marocain ont demandé l’ouverture d’une enquête sur la défection de ces joueurs, surtout en ce qui concerne le cas du gardien Zouhair Ouasfi qui aurait été supplémenté à la liste des joueurs sélectionnés in extremis.
 
Selon Assabah, il aurait remplacé un autre joueur, alors que le président de la délégation marocaine aurait remis aux deux joueurs qui manquent à l’appel les passeports avec des visas en règle, en exécution des ordres d’un membre de la FRMH.

Le quotidien arabophone rapporte également que les deux joueurs auraient contacté des membres de leurs familles qui résident en Italie et en France, qui sont venus les chercher après avoir récupéré leurs passeports.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Handball CAN de Handball

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous