Filinfo

Foot

Italie: meurtre d’un arbitre à Lecce

Daniele De Santis, l'arbitre italien assassiné. © Copyright : DR
Kiosque360. Un arbitre de Serie C a été assassiné à son domicile en compagnie de sa petite amie. Un crime abominable dont le mobile est encore inconnu. Le corps arbitral italien est sous le choc.
A
A

Daniele De Santis, un arbitre de Serie C, la troisième division italienne, a été retrouvé mort à son domicile, en compagnie de sa petite amie dans la ville de Lecce, dans la région des Pouilles, révèle le portail RMC sport ce mardi 22 septembre.

Les corps des deux victimes, tuées avec une arme blanche, ont été retrouvés par les policiers dans les escaliers du bâtiment où réside l'arbitre. Des témoins disent avoir vu un homme cagoulé s’enfuir avec un grand couteau à la main après une violente querelle qui aurait éclaté à l’intérieur de l’immeuble où résidait Santis, dans le quartier Rudiae.

De Santis (33 ans) a arbitré plus de 130 matchs de football durant sa carrière. La saison passée, il avait officié à 18 reprises en Serie C. En 2017, il avait également fait ses débuts en Serie B dans un rôle de quatrième arbitre lors d’un match entre Pise et Benevento.

Pour l’instant, le mobile du crime est inconnu, même si les médias italiens évoquent un possible crime passionnel. Le président de l'association des arbitres italiens, Marcello Nicchi, a réagi à cette tragique disparition. "Je suis choqué, c'est une tragédie. Nous en savons encore très peu sur l'affaire. Ce que je peux dire, c'est que nous sommes proches de la famille et de tous les arbitres de sa section", a-t-il déclaré dans des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous