Filinfo

Foot

Mourinho entretient le suspense sur son avenir à l'AS Rome

José Mourinho, entraineur de l'AS Rome © Copyright : DR
L'entraîneur de l'AS Rome, Jose Mourinho, dont le nom circule en Europe notamment au PSG, a assuré mercredi vouloir rester à l'AS Rome, tout en se disant "fatigué" après la défaite en Ligue Europa contre Séville.

"Je veux rester mais mes joueurs méritent plus, je mérite plus. Je ne veux pas me battre plus pour ça. J'en ai marre d'être entraîneur, communicant, le porte-parole du club", a déclaré Mourinho en conférence de presse, ajoutant vouloir "rester, mais dans de meilleures conditions pour pouvoir donner le meilleur de moi-même".

Interrogé sur son avenir, le coach portugais, marqué par sa première défaite en finale européenne, a assuré n'avoir aucun contact ailleurs en Europe: "Mon avenir? Je suis sérieux, j'ai dit il y a quelques mois que si j'avais des contacts avec n'importe quel autre club je le dirais aux propriétaires, je ne ferais rien en cachette", a répondu sur Sky Sport Jose Mourinho.

"J'ai parlé au club en décembre lorsque le Portugal m'a demandé, jusqu'à présent je n'ai parlé à personne car il n'y a pas d'équipe à qui j'ai parlé", a-t-il poursuivi.

"La saison prochaine on ne jouera pas la Ligue des champions, peut-être mieux, c'est paradoxal, mais on n'est pas prêt pour la Ligue des champions. Il nous reste à nous qualifier pour une compétition européenne, comme la Ligue Europa", a-t-il estimé en conférence de presse.

Par ailleurs, l'entraîneur de l'AS Rome, a estimé qu'il n'avait "jamais été aussi fier que ce soir" après la défaite des Giallorossi face au Séville FC.

"Vous pouvez perdre un match, mais jamais votre professionnalisme. J'ai gagné cinq finales et perdu celle-ci, mais je n'ai jamais été aussi fier que ce soir. Les gars ont tout donné", a-t-il expliqué sur Sky Sport, estimant que l'arbitrage avait été "injuste".

"C'était un match très dur, très haute intensité de compétitivité, où la pression se fait sentir face à une équipe qui a plus de solutions que nous, mais je dois défendre mes garçons et avoir un arbitrage comme ça dans une finale européenne c'est vraiment dur", a-t-il fustigé en conférence de presse.

Par Le360 (avec AFP)

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous