Filinfo

Foot

Finale de la C1 au Maroc: Al Ahly accuse la CAF

© Copyright : DR
La direction d’Al Ahly, adversaire du Wydad en finale de Ligue des Champions, ne digère toujours pas la désignation du complexe Mohammed V pour abriter la rencontre. Dans un communiqué publié ce dimanche 15 mai, le club égyptien tire à boulets rouges sur la Confédération africaine de football (CAF).
A
A

«Al Ahly est fier de sa relation avec tous les clubs du Royaume du Maroc et leurs supporters amoureux du football, qui ne sont pas une partie du conflit. La position actuelle d’Al Ahly concerne la Confédération africaine de football, qui n’a pas respecté le concept de neutralité au moment de désigner le stade de cette rencontre. Une décision tardive qui ne respecte ni les statuts de la Fifa, ni la charte olympique». C’est par ces mots que le club égyptien d’Al Ahly, adversaire du Wydad de Casablanca en finale de Ligue des Champions, a commencé son communiqué, publié ce dimanche 15 mai, pour protester contre la désignation du complexe Mohammed V comme hôte de ladite finale.

Suite à la réunion de sa direction, Al Ahly demande, encore une fois que la rencontre soit disputée sur un autre terrain, en Afrique. «Jouer la finale de la Ligue des Champions africaine dans n’importe quel stade en Afrique. (…) Le club qui n’a toujours pas reçu de correspondance de la part de la CAF concernant le stade (de la finale), s’accroche à son droit légitime et demande un minimum d’équité entre les deux équipes adversaires en finale», rajoute le club cairote.

Ce dernier confirme son recours devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS) et qu’il attend que l’instance basée à Lausanne tranche sur ce point avant la finale, prévue le 30 mai, ou que le match soit reporté.

Enfin, Al Ahly a annoncé la tenue d’une conférence de presse après la finale pour révéler les coulisses de la décision de la CAF qui ne respecte aucune règle et manque de transparence.

L’instance avait pourtant demandé à ses 54 associations membres de soumettre des candidatures pour accueillir la finale de la Ligue des Champions. L'Egypte n'avait pas soumis d'offre. Le Maroc et le Sénégal ont été les seuls pays à remplir les critères de candidature.

L'Afrique du Sud et le Nigeria avaient soumis des documents exprimant leur intérêt à accueillir ledit match, mais n'avaient pas rempli les critères de candidature du pays hôte.

La CAF avait ensuite attribué la finale de la Ligue des champions au Maroc, après que le Sénégal ait retiré sa candidature.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • CHENKO
    Le 17 May. 2022 à 09h41
    J'ai une solution très simple, commençons par montrer les matchs qui ont eu lieu en Afrique de puis 25 ans, où des réclamations ont étaient enregistrés sur des fautes d'arbitrages, ensuite qui a été le bénéficiaires des ses erreurs ?
  • hassane
    Le 15 May. 2022 à 20h34
    nous ne devons donner aucune importance à ce que dit ou fait les autres clubs,le wydad doit rester concentré sur sa finale et ne penser qu'à gagner ce trophée,les clubs égyptiens ont cette mauvaise habitude de chercher par tous les moyens à déstabiliser leurs adversaires,tout comme les clubs tunisiens,laissons les faire leur cirque sans nous occuper d'eux,c'est la meilleure réponse à leur faire pour comme dit (ينقلب السحر على الساحر)et que c'est nous qui les déstabiliserons
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous