Filinfo

Foot

Accusé d'avoir agressé Tessema, Lekjaâ finalement acquitté

© Copyright : DR
Alors que plusieurs éléments laissent subsister un doute sur la réalité des faits reprochés à Fouzi Lekjaâ, accusé d'avoir agressé Bamlak Tessema, le patron de la FRMF ne sera pas poursuivi par la CAF, faute de preuves suffisantes.
A
A

La commission de discipline au sein de la Confédération africaine de football (CAF) a jugé “insuffisantes” les preuves recueillies à l’encontre de Fouzi Lekjaâ, suspecté d'avoir agressé l'arbitre éthiopien Bamlak Tessema en mai dernier, lors de la finale retour de la Coupe de la CAF entre le Zamalek et la Renaissance Sportive de Berkane. 

La CAF, qui a annoncé sa décision ce mardi, ne sanctionnera donc pas le patron de la Fédération royale marocaine de football: "L'arbitre a prétendu avoir été agressé par Fouzi Lekjaa (...) en se basant sur les différents témoignages et rapports officiels, la comission de discipline y a trouvé des ambiguités concernant l'incident supposé. Elle a donc décidé qu'il n'y avait pas de preuves suffisantes pour prouver la culpabilité de Fouzi Lekjaa" explique la Confédération africaine de football.

Il y a quelques jours, l'Éthiopien s'est prononcé sur cette affaire. Il a affirmé avoir pardonné Lekjaâ. “Je veux me concentrer sur ma carrière d'arbitre. Je ne veux pas perdre beaucoup de temps à me déplacer de bureau en bureau en quête de mesures disciplinaires. Donc, sans intervention d'aucun tiers, je le pardonne ", avait-t-il déclaré. 

Lire aussi: Lekjaa Vs Tessema, le grand pardon

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous