Filinfo

Foot

Chantage contre des footballeuses: un nouveau dirigeant suspendu à vie

Siège de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). © Copyright : DR
La Fédération royale marocaine de football poursuit son grand coup de balai dans le football féminin, gangréné par la corruption et le chantage contre les pratiquantes. Une opération salutaire pour assainir un sport donnant depuis longtemps l’impression d’être laissé-pour-compte.
A
A

La Commission d'éthique de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a suspendu à vie Abdelkrim Labyad, secrétaire général d’Amjad Taroudant, club évoluant en championnat national professionnel de football féminin.

Selon un communiqué diffusé, ce mardi 27 juillet 2021 sur le site de la FRMF, il est reproché à ce dirigeant d’avoir exercé un chantage contre l’une de ses joueuses. Il avait également ramené un nombre réduit de joueuses lors du match de son club contre l’AS FAR, le 6 juillet dernier, pour le compte de la 19e journée du championnat. Ce match a été interrompu à la 26e minute.

En plus de sa suspension à vie, Abdelkrim Labyad a été condamné à une amende de 50.000 dirhams. Amjad Taroudant a, lui, écopé d’un avertissement et d’une amende de 30.000 DH.

Lire aussi: Accusés de chantage envers des joueuses, plusieurs dirigeants suspendus à vie par la FRMF

Le président de Club Sportif Fnideq, Mohamed Sobhi, a été suspendu deux mois avec sursis et condamné à une amende de 20.000 DH pour insultes à l’encontre du club Qods Taza sur une radio régionale.

Quant à l’entraineur de Chabab Larache, Mahjoub Lakhal, il a été suspendu quatre ans dont deux avec sursis, avec une amende de 40.000 DH. Il a été trahi par un enregistrement audio dans lequel il se targuait d’avoir reçu une somme d’argent de la part d’un adversaire pour «vendre» un match. 

Plusieurs dirigeants de club avaient été suspendus à vie pendant l’année en cours. Les langues de nombreuses footballeuses se sont déliées récemment, accusant leurs dirigeants de chantage et d’escroquerie. Ce qui a abouti à ce grand coup de balai.

Par Khalid Mesfioui
A
A

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous