Filinfo

Foot

FRMF: le foot féminin entame sa révolution

De gauche à droite: Khadija Illa (présidente de la LNFF), Fouzi Lekjaa (Président de la FRMF) et Osian Roberts (directeur technique national). © Copyright : DR
Longtemps négligé par les dirigeants et oublié par les médias, le football féminin marocain, pourtant vieux d'une cinquantaine d’années, entrevoit enfin le bout du tunnel avec la nouvelle stratégie de la FRMF. Les détails.
A
A

Le ballon rond au féminin, c’est tout sauf une nouveauté: il existe en effet depuis les années 70... dans la plus grande des discrétions. Evoluant sans véritable soutien financier et oublié de la politique de mise à niveau sportive, le football féminin a du mal à décoller.

Les raison: manque d’aides financières, absence de sponsors, carence en encadrement... de quoi produire un spectacle de qualité très modeste et une visibilité médiatique proche du zéro.


Mais la donne va bientôt changer avec la signature, ce jeudi 6 août, d’un contrat-objectifs entre la Fédération royale marocaine de football, la Ligue Nationale du Football Féminin (LNFF), les Ligues Régionales et la Direction Technique Nationale (DTN) pour le développement le foot féminin au Maroc.

Ce contrat-objectifs comprend trois volets: sportif, financier et technique.
Côté sportif, la LNFF s’engage à lancer un championnat professionnel (D1, D2) dès la saison prochaine. Un championnat national U17 et des championnats régionaux des catégories de jeunes devront également voir le jour.

Financièrement, les clubs verront la subvention annuelle augmenter (1.200.000 dirhams pour les clubs de D1 et 800.000 dirhams pour les clubs de D2) à condition qu’ils respectent les clauses du contrat. 100.000 dirhams seront réservés aux Ligues Régionales pour le développement du football féminin.
Pour réussir cette transformation, les clubs seront accompagnés sur le plan administratif et financier par la DTN et la direction financière de la FRMF.

Enfin, sur le plan technique, la FRMF vise à porter à 90.000 le nombre des pratiquantes en football féminin à l’horizon 2024, former 10.000 cadres techniciens au sein des clubs du football féminin. Objectif: développer le niveau général du championnat national Pro (D1, D2), du championnat des ligues régionales et du championnat des jeunes.

Lors de cette cérémonie de signature, le patron de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a salué les efforts considérables déployés par l’ensemble des intervenants du football marocain, pour le développement du football féminin soulignant que l’instance dirigeante du football nationale veille au développement de cette discipline à travers l’élaboration d’une stratégie de travail participative visant une réelle adhésion au chantier de la promotion du football féminin national.

De son côté, Khadija Illa, présidente de la LNFF a expliqué que ce contrat vise principalement à développer la pratique via l’élargissement de la base des pratiquantes et la restructuration des clubs.

Pour sa part, le directeur technique national, Osian Roberts, a souligné que l’adhésion à ce chantier est essentiel ce qui s’inscrit en droite ligne avec la vision de la FIFA et de la CAF appelant l’ensemble des intervenants à réunir toutes les conditions adéquates pour permettre à la fille marocaine de jouer au football.

A l’issue de cette cérémonie, le Président de la FRMF a demandé aux intervenants de s’unir et s’entraider pour faire réussir ce chantier annonçant également la nomination de Wafae Bekkouch au poste de Directrice Générale de la LNFF.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous