Filinfo

Foot

JO 2024: quelle liste pour les Lionceaux de l’Atlas?

© Copyright : Khadija Sabbar
Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe nationale A, et Tarik Sektioui, entraîneur de l’équipe U23, n’auront pas la tâche facile pour dresser la liste des joueurs qui participeront au tournoi de football des Jeux Olympiques de Paris. Entre le mercato et le refus de certains clubs de libérer leurs joueurs, l’équipe nationale pourrait se présenter en France sans ses meilleurs éléments.

La décision est prise: le Real Madrid ne va pas permettre à Brahim Diaz de prendre part aux Jeux Olympiques de Paris avec l’équipe nationale des moins de 23 ans. Les champions d’Espagne et d’Europe ne seront certainement pas les seuls qui garderont leurs joueurs durant cet événement. Le tournoi olympique n’étant pas inscrit aux dates FIFA, les clubs ne sont donc pas tenus de libérer leurs internationaux pour cette compétition. Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe nationale A, et Tarik Sektioui, entraîneur de l’équipe U23, devront cravacher dur pour avoir les meilleurs joueurs à disposition.

Sans oublier le mercato qui peut compliquer également la tâche des deux hommes. Plusieurs joueurs vont certainement bouger durant ce mercato estival et nul ne sait si leurs futurs employeurs seraient d’accord pour les laisser partir en pleine présaison.

De ce fait et comme déclaré par Walid Regragui lors de sa dernière conférence de presse en marge du match des Lions de l’Atlas contre le Congo (6-0), «la FRMF a mis en place un plan A, B, C et D pour se présenter aux Jeux Olympiques avec l’équipe la plus compétitive possible». Voici à quoi pourrait donc ressembler sa liste pour les JO 2024.

Plan A: une équipe au complet
Avant de dévoiler la liste des joueurs qui allaient participer au rassemblement des Lions de l’Atlas du mois de juin, Coach Walid avait annoncé que 11 joueurs de l’équipe A feront partie de l’équipe qui représentera le Maroc aux prochains Jeux Olympiques. Si on se tient aux propos de Regragui, l’équipe devrait compter dans ses rangs tous les moins de 23 ans habituellement convoqués avec les coéquipiers de Hakim Ziyech, ainsi que 3 cadres qui ont plus de 23 ans.

De ce fait, Chadi Riad, Bilal El Khannouss, Amir Richardson, Oussama El Azzouzi, Ismael Saibari, Oussama Traghalline, Eliesse Ben Seghir, Ilias Akhomach et Abde Ezzalzouli devraient être du voyage, en plus d’Achraf Hakimi, qui a reçu l’accord du Paris Saint-Germain, Yassine Bounou, priorité de Regragui et Sektioui, et un des trois attaquants (Youssef En-Nesyri, Ayoub El Kaabi ou Soufiane Rahimi).

A ces derniers devraient s’ajouter, le gardien des U23 Alaa Bellaarouch, le latéral gauche du Bayern Adam Aznou, le défenseur central du Sporting Charleroi Mehdi Boukamir, l’attaquant de l’AS FAR Hamza Igamane, l’arrière latéral de l’Espanyol Barcelone Omar El Hilali, le défenseur du FC Lugano Ayman El Wafi et le milieu de Saint-Etienne Benjamin Bouchouari.

Plan B: les Lionceaux de France
Si certains clubs refusent de libérer les joueurs, la FRMF pourrait toujours se rabattre sur les joueurs évoluant en Ligue 1 et Ligue 2 françaises qui ne s’opposeraient pas à la participation de leurs footballeurs. Dans ce cas de figure, le poste de gardien ne devrait pas connaître de changement: Bounou devrait facilement avoir l’accord d’Al Hilal et Bellaarouch joue à Strasbourg.

Pour le reste, Sektioui pourrait convoquer Mohamed Jaouab (Amiens), Ayoub Amraoui (Amiens), Yassine Kechta (Le Havre), Yanis Begraoui (Toulouse), Ibrahim Salah (Rennes), Achraf Laâziri (Lyon), Amine El Ouazzani (Guingamp) et Othmane Maamma (Montpellier).

Plan C: les joueurs en manque de visibilité
Si plusieurs clubs vont retenir leurs joueurs, d’autres vont profiter de la visibilté que peuvent offrir les Jeux Olympiques pour promouvoir leurs poulains dans l’objectif de les vendre durant cette fenêtre des transferts ou de leur donner plus de temps de jeu. Le sélectionneur pourrait ainsi cibler des jeunes comme Youssef Enriquez Lekhedim (Real Madrid), Salim El Jebari (Atlético Madrid), Couhaib Driouech (Excelsior Rotterdam), Zakaria El Ouahdi (KRC Genk), ou encore Mohamed Nassoh (PSV).

Plan D: les Botolistes à la rescousse
Enfin, Walid Regragui et Tarik Sektioui ont comme ultime recours les joueurs évoluant en Botola Pro Inwi. Lors des derniers rassemblements de l’équipe olympique, Sektioui a sollicité de nombreux Botolistes tels Tawfik Bentayeb (Touarga), El Mehdi Maouhoub (Raja), Montassir Lahtimi (Wydad), Amine Souane (MC Oujda), Akram Nakach (Touarga), Adil Tahif (Berkane), Abdellah Haimoud (Wydad) et Mehdi Moubarik (Raja en prêt d'Al-Aïn FC).

En France, les Lionceaux de l’Atlas affrontent d’abord l’Argentine, le 24 juillet au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne, puis l’Ukraine, le 27 dans le même stade, avant d’affronter l’Irak le 30 à l’Allianz Riviera de Nice.

Par Mohamed Yassir

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous