Filinfo

Foot

Patrice Carteron, déjà dans la tourmente

© Copyright : DR
Patrice Carteron est sur la sellette depuis la gifle reçue par la Renaissance Sportive de Berkane en Coupe de la CAF. Depuis son arrivée, le Français affiche un bilan défavorable.
A
A

Un bilan famélique

Patrice Carteron est arrivé à la place de Juan Carlos Garrido, limogé en raison des mauvais résultats. Un changement qui n’a visiblement pas encore porté ses fruits. Le Français a disputé sept matchs mais a enregistré seulement deux victoires.

Certes, le technicien de 48 ans est arrivé alors que le club se trouvait dans une situation difficile. En Coupe arabe, après la défaite (2-0) à l’aller, le club était condamné à une remontada à Sousse contre l’Étoile du Sahel. La victoire (1-0) n’a pas suffi aux Verts, éliminés en quarts de finale.

En Coupe de la CAF, le Raja a été tenu en échec à deux reprises, contre le Hassania d’Agadir (1-1) et Otoho d’Oyo (0-0), avant de s’incliner lourdement (4-2) contre la Renaissance Sportive de Berkane. Ce bilan, qui place le Raja en dernière position avec 2 points, fait perdre l'espoir de conserver le titre africain.

En Botola, Carteron présente un bilan d’une seule victoire contre l’OCS (1-0), un nul (3-0) contre le Youssoufia Berrechid et une défaite (2-1) contre l’AS FAR.

La défaite de trop pour le Raja

La chute à Rabat contre l’AS FAR (2-1) est sans doute la défaite de trop pour Patrice Carteron, en poste depuis seulement quelques semaines. Un échec qui intervient quelques jours après la raclée reçue par la Renaissance Sportive de Berkane en Coupe de la CAF (4-2).

Le Français risque de perdre rapidement son poste, surtout qu’il s’apprête à entamer une semaine décisive, marquée par un match crucial contre les Berkanis, chez eux en Coupe de la CAF.

Berkane, le match de dernière chance ?

Les Verts n’ont pas d’autres choix que la victoire dimanche sur la pelouse de Berkane, s’ils veulent garder leurs chances de qualification pour le prochain tour de la Coupe de la CAF. Une confrontation qui pourrait influer sur l'avenir de Patrice Carteron.

Critiqué par les supporters pour ses choix tactiques, Carteron a poussé ses dirigeants à le convoquer pour une réunion d’urgence. Ne parvenant pas à retrouver le goût de la victoire depuis quelques matchs, l’ancien technicien d’Al Ahly devra éviter un nouveau faux-pas ou son futur va vite se compliquer sur le banc des Casablancais.
 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Fabrice Ngoma au Raja pour 300.000 dollars

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Info360. Une troisième recrue débarque au Raja

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Coulisses d’une nuit blanche chez les Verts


1 commentaires /

  • abderrahmane khyar
    Le 12 Mar. 2019 à 21h43
    bonjour à tous,
    Je suis désolé, rien qu'avoir sa tete aucun charisme, un sourie des plus rands hypocrite, encore un bon à rien qui viens piquer l'argent des marocains avec la complicité des mafieux d'un sport qui s' envenime de plus en plus, avec de l'argent sale et des joueurs qui picorent le reste . s'il était compétant il serait rester et engager en France mais les français le connaissent déjà entant que joueur qu'il était alors.... Mais ceux qu'il faut condamner c'est la mafia des clubs. En plus ces pauvres support aires qui n'ont ni gout ni fierté, et qui continuent à croire. sachez mes frères que le raja c'est fini plus de 50% des joueurs ne sont pas issus de son centre de formation et ceux qui le sont, sont l’image d'une formation ratée de ton "père et mon copain" comme partout ailleurs, le balai et le grand râteau sinon c'est le naufrage assuré. rappelons nous dans l'histoire rien ni aucun est éternel.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Au nom du maire

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Ça chauffe avant WAC-EST

Agressions au stade Benjelloun

Retour au bon moment d'Ounajem

Le Real ne payera pas 18,4 millions d’euros

Ruée sur les billets Wydad-ES Tunis

Renforts et départs au Raja

Cinq Botolistes à la CAN d'Egypte

Sheffield United devant la justice?

Le DHJ saigné à blanc par la CAF

Le WAC au Mondial 2021 des clubs