Filinfo

Foot

Qatar 2022: cinq choses qui rendent Achraf Hakimi «épatant», selon le quotidien bengladais «The Daily Star»

Achraf Hakimi et sa maman à l'issue du match Maroc-Belgique (2-0). © Copyright : DR
Publié au Bengladesh, le quotidien The Daily Star consacre un article à Achraf Hakimi, l’arrière-droit des Lions de l'Atlas. Une photo avec sa maman, son rôle de papa, son attachement à l’identité marocaine, mais aussi ses talents de joueur, aussi bien sur les pelouses des stades, qu'un joystick en mains, font de ce footballeur un être «aimable».
A
A

Il faut le reconnaître, Achraf Hakimi laisse une excellente impression à tous ceux qui le regardent évoluer sur les terrains de foot, comme à tous ceux qui le rencontrent dans la «vraie vie». A cette Coupe du Monde de 2022 au Qatar, où les Lions de l'Atlas écrivent l’histoire du football national en signant des prestations mémorables, le jeune arrière-droit, qui a déjà bien su se créer un beau parcours dans la cour des grands du football mondial, ne passe pas inaperçu.

Le footballeur a ainsi été repéré même au lointain Bengladesh (vu d'Afrique du Nord et d'Europe), où The Daily Star consacre un article à cette étoile étincelante du Maroc, qui a fait part d’un engagement sans relâche sur le terrain ainsi qu’un «fort investissement émotionnel» dans de beaux jeux.

«La photo du joueur marocain Achraf Hakimi interagissant avec sa mère avec une attention particulière, après que les Lions de l’Atlas ont battu la Belgique, l’un des géants du football européen, doit être l’une des photos les plus attachantes de cette Coupe du monde», écrit le journaliste auteur de cet article, publié ce mardi 6 décembre 2022.

1. Son amour pour sa famille et sa patrie
Pour le quotidien, l’amour que porte Achraf Hakimi à sa famille, ainsi que l'attachement dont il fait preuve envers son identité marocaine font de ce jeune joueur un être aimable. «Hakimi a toujours apprécié le sacrifice et le travail acharné de ses parents, qui ont déménagé à Madrid pour se construire une vie meilleure», explique The Daily Star.

«Depuis qu’il est devenu footballeur professionnel, il a toujours mis en lumière la lutte de sa famille pour faire de lui ce qu’il est actuellement», poursuit le média.

En plus de son amour pour sa famille, le Lion de l’Atlas ne lésine pas sur les moyens pour défendre les couleurs de son pays. Né à Madrid, il a choisi de porter le maillot du Maroc plutôt que celui de l’Espagne, écrit aussi le quotidien.

«Plus tôt dans sa carrière, Hakimi a eu l’opportunité de jouer pour El Matador, mais il a estimé que ce serait un honneur de représenter le Maroc», poursuit le journaliste, ce qui démontre aussi le respect que porte le joueur à sa famille, à son héritage et la culture de son pays d’origine.

2. Un père de famille aimant
En plus du respect qu’il ne cesse de montrer à ses parents, Achraf Hakimi est aussi dévoué à sa petite famille. «A seulement 24 ans, Hakimi est déjà très mature et un père de famille dévoué. Ayant épousé l'actrice espagnole Hiba Abouk, d'origines libyenne et tunisienne, le couple a deux fils merveilleux, nés en 2020 et 2022», écrit le quotidien qui paraît à Dacca, qui décrit aussi une «adorable famille», ce que transmettent, d'ailleurs, les publications du Lion de l’Atlas sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

3. Une vraie gravure de mode
Pour The Daily Star, Achraf Hakimi ne se contente pas uniquement de ses talents footballistiques, il est aussi une vraie «star de la mode».

«Hakimi est un habitué des défilés de la semaine de la mode parisienne, depuis son arrivée au Paris Saint-Germain», écrit le quotidien. Mieux encore, le couple Hakimi a déjà fait la couverture d'une des éditions internationales de Vogue, un portrait couché sur papier glacé qui dégage «un charme particulier», selon le quotidien bengladais.

4. De vrais talents dans les jeux virtuels
En plus de figurer sur la liste des meilleurs joueurs de football dans le monde, Achraf Hakimi sait aussi très bien briller dans l’univers du gaming. «Achraf a déjà montré ses talents en tant que gamer dans le Bundesliga Home Challenge (un tournoi de la FIFA organisé pendant la pandémie de Covid-19, Ndlr) où il a défendu avec brio les couleurs de son ancien club, le Borussia de Dortmund», rappelle The Daily Star. Et mis à part le football virtuel, Achraf Hakimi est aussi connu pour être un grand amateur de Fortnite.

5. Une star parmi les stars
Mais ce qui rend le jeune Marocain vraiment «adorable», c’est aussi son parcours exceptionnel, qui lui permet de croiser le chemin d'autres superstars du football mondial. «Hakimi a la rare chance de pouvoir jouer et apprendre de Ronaldo (avec lequel il a joué au Real de Madrid, Ndlr), Messi et Neymar (ses coéquipiers au Paris Saint-Germain, Ndlr)», décrit The Daily Star.

L’ensemble des expériences du joueur marocain lui ont permis, explique donc l'auteur de cet article, «d’apprendre à devenir l’un des meilleurs joueurs du monde».  

Par Majda Benthami
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous