Filinfo

Foot

Soufiane Rahimi: «Ce ne serait pas normal qu’on ne gagne pas la CAN»

L’international marocain qui a fêté ce 2 juin son 28e anniversaire revient longuement, dans une interview avec la chaine de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), sur sa saison remarquable en championnat des Emirats et en Ligue des champions de l’AFC. Il livre également ses impressions sur la sélection nationale et les Lions de l’Atlas. Compte rendu.

Vainqueur de la dernière édition de la Ligue des champions d’Asie, dont il a été élu meilleur joueur et meilleur buteur, Soufiane Rahimi attribue ce grand succès à la solidité et la solidarité de l’effectif de son club émirati d’Al-Aïn FC.

Et c’est avec émotion qu’il évoque les encouragements des Marocains vivant aux Emirats arabes unis. «Quand vous vivez dans l’exil, vous été très sensibles au soutien des vôtres vivant dans le même pays étranger que vous. Ils étaient près de 15.000 citoyens marocains dans les gradins pour nous encourager», a-t-il confié.

Interrogé sur le secret de sa réussite, l’ancien sociétaire du Raja de Casablanca affirme que le travail ardu et l’ambition l’ont poussé à donner le maximum de lui-même. «Au point, dit-il, qu’après la finale de Ligue des champions de l’AFC, je me sentais capable d’enchainer sur le champ un autre match.»

«L’équipe nationale appartient à tout le monde»
L’attaquant marocain n’oublie pas pour autant ses plus grands appuis, depuis qu’il a ouvert les yeux, à savoir sa famille, ses parents, ses frères et sœurs et sa femme. «La première chose que j’aie faite après la victoire, c’est d’appeler mes parents pour partager avec eux ma joie et les remercier.»

Défendre les couleurs nationale est pour lui un rêve qu’il a toujours caressé et qui s’est concrétisé. Il confie: «J’ai eu un contact avec l’entraineur national qui m’a affirmé que l’équipe nationale appartient à tout le monde et que sa porte reste ouverte. C’est ce qui m’a incité à persévérer pour être à la hauteur».

Revenant sur les victoires de ses nombreux coéquipiers en équipe nationale qui ont gagné des titres avec leurs clubs respectifs, Soufiane Rahimi dit s’en réjouir pleinement. «Cela met du baume au cœur. Et quand vous voyez ces talents dont regorge la sélection nationale, ce ne serait pas normal qu’on ne gagne pas la Coupe d’Afrique», conclut l’international marocain.

Par Le360sport

Tags /


à lire aussi /

Foot Paris 2024
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous