Filinfo

Foot

Vidéo. Foot: quand des médias algériens dénaturent les propos de Halilhodzic

© Copyright : DR
Malintentionnés, des médias algériens ont dénaturé les propos du sélectionneur national Vahid Halilhodzic qui avait présidé aux destinées de leur équipe. Un nouveau mauvais casting destiné à induire en erreur un public qui, du reste, n’est pas dupe. Peine perdue.
A
A

La conférence de presse, donnée par Vahid Halilhodzic jeudi 8 avril 2021, n’a pas échappé à l’œil vigilant des médias de nos voisins de l’Est. Tant mieux. Cependant, cela aurait pu passer pour un intérêt purement sportif, somme toute logique, comme le font les médias marocains quand il s’agit des exploits des Fennecs ou de Riyad Mahrez avec Manchester City, qu’on cite avec plaisir et forces encouragements.

Or, voilà que des médias algériens ont fait montre de mauvaise foi, en dénaturant les propos du sélectionneur national Vahid Halilhodzic. En porte-à-faux, TSA (acronyme de Tout sur l'Algérie) a cru bon faire le parallèle entre le Maroc et l’Algérie.

«La rivalité entre l’Algérie et le Maroc n’épargne pas le sport, le football particulièrement, sport roi par excellence dans les deux pays. Et cela n’a pas échappé à l’actuel sélectionneur des Lions de l’Atlas qui fut aussi l’entraîneur des Verts entre 2011 et 2014», a commenté TSA en prélude à une «analyse» bien orientée.

Lors de sa conférence de presse, Vahid Halilhodzic a évoqué son passage à la tête de la sélection algérienne. Professionnel qu’il est, il l’a fait comme juste pour rappeler une étape africaine de sa longue carrière d’entraineur.

«Wayloun lil moussaline»

Mais TSA a décelé autre chose, apparemment: «Et mon président et tout le monde là, vous êtes un petit peu… il ne faut pas se fâcher… l’Algérie a gagné et pas vous, a lâché le Bosnien en conférence de presse, dans son français approximatif».

Et d’ajouter, dans une interprétation qui frôle l’indécence : «Plus clairement, il a dit avoir senti que certains au Maroc n’étaient pas contents de la consécration de l’Algérie en Coupe d’Afrique des Nations en 2019».

Force est de rappeler que Vahid Halilhodzic n’a jamais fait le parallèle entre le Maroc et l’Algérie. Il a dit texto : «J’ai entrainé l’équipe d’Algérie… Ils étaient impatients… On avait des problèmes, mais ce fut bon par la suite. Ils ont gagné la CAN, je suis content pour eux. Le Onze du Maroc va aussi travailler pour gagner ce tournoi…»

De ce fait, et en zappant la déclaration complète de Halilhodzic, TSA a fondé son «analyse» impromptue sur un fragment, et a amputé volontairement la déclaration de l’entraineur.

«Pourtant, de nombreux Marocains avaient fêté la victoire de l’Algérie en finale de la CAN 2019», a cependant reconnu TSA. En effet, le roi Mohammed VI a été le premier chef d’Etat à adresser un message de félicitations au président par intérim Abdelkader Bensalah après la victoire de l’Algérie en CAN.

Et c'est tout le peuple marocain qui a célébré, comme il se doit, cette belle victoire. C’est dire.

Par Abdelkader El-Aine
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • El Abdi
    Le 09 Apr. 2021 à 12h28

    1h 20 mn c'est long
    A quelle minute dans la video Vahid Halilhodzic tient il les propos dont parle TSA?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous