Filinfo

Marocains du monde

Abarhoun veut rejoindre Saadane en Turquie

© Copyright : DR
Transféré à Moreirense au Portugal en 2017, Mohamed Abarhoun devra changer d’air dès cet hiver. L’ancien du MAT s’apprête à rejoindre la première division turque.
A
A

Direction la Turquie pour Abarhoun ? selon nos sources, l’international marocain serait tout proche de quitter les Portugais de Moreirense pour rejoindre un club turc de première division.

Sous contrat avec Moreirense jusqu’à la fin de la saison, l’ancien défenseur du Moghreb de Tétouan et du Chabab Rif Al Hoceima est actuellement en négociations avancées avec Rizespor. La signature officielle devrait avoir lieu dans les prochains jours.

Outre l’offre turque, Abarhoun a reçu d’autres propositions venant du Qatar et de la Grèce, mais le Lion de l’Atlas et son club ont préféré l’offre de Rizespor qui répond à leurs attentes financières.

En cas de signature à Rizespor, Mohamed Abarhoun rejoindrait donc l’autre international marocain du club, Marouane Saadane.

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Azaro c'est 5 millions de dollars!

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Ibrahim Afellay de retour au PSV Eindhoven

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

L'Ajax fixe le prix de Hakim Ziyech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater

Hakim Ziyech joue sa première CAN

Les favoris et les outsiders de la CAN 2019

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard