Filinfo

Marocains du monde

Hakim Ziyech, le héros malheureux

© Copyright : DR
Buteur hier soir contre Tottenham en demi-finale de Ligue des Champions, Hakim Ziyech a néanmoins raté quelques occasions qui rendent l'élimination amère. Retour sur la prestation du Lion de l'Atlas.
A
A

Avant de voir sa soirée se transformer en cauchemar, Hakim Ziyech a eu le sourire en début de match contre Tottenham. Performant d'entrée, le Lion de l’Atlas a été très vite récompensé de ses efforts. Après l’ouverture du score dès les premières minutes grâce à une tête de De Ligt, Ziyech s’était chargé de doubler la mise pour les Néerlandais à la 36ème minute de jeu. Sur une passe en retrait de Tadic, le Marocain trompe le gardien des Bleus Hugo Lloris d’une frappe croisée parfaite pour donner l’avantage aux siens (2-0) déjà forts de l'avance acquise à Londres à l'aller (0-1).

Lire aussi: Vidéo. Le but fou de Ziyech contre Tottenham

En plus d'une volonté de toujours se projeter très vite vers l'avant et de casser les lignes par ses passes, Ziyech a également effectué des efforts impressionnants dans son couloir en multipliant les retours défensifs.

Mais alors que tout avait parfaitement bien démarré pour l'Ajax, le match a complétement basculé en deuxième période. En l'espace de quatre minutes, Lucas Moura a relancé les Spurs, en remettant les deux équipes à égalité (2-2), installant le doute chez les jeunes joueurs d'Erik ten Hag.

Si Ziyech a tout réussi ou presque face à Tottenham, il pourra longtemps regretter quelques occasions qui auraient pu plier le match et offrir à l’Ajax sa première finale de Ligue des champions depuis 1996. À la 78è, l’international marocain prend tout son temps pour ajuster sa frappe à l'entrée de la surface, mais le ballon rebondit sur la base du poteau. Quelques minutes avant et sur une contre-attaque néerlandaise, Ziyech déclenchait une frappe à l'entrée de la surface, déviée finalement en corner.

Juste avant le but victorieux de Lucas Moura, dans le temps additionnel, le jeune attaquant de 26 ans aurait pu mettre fin aux espoirs des Londoniens. Il s’est à nouveau retrouvé seul sur la gauche de la surface, mais sa frappe a été repoussée par le gardien français.

Au coup de sifflet final, conscient d'avoir raté le coche, le Marocain est resté prostré sur le terrain de la Johann Cruyff ArenA, choqué par le scénario de cette folle rencontre. Le rêve est passé tout près.

 

 

 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

L'Ajax fixe le prix de Hakim Ziyech

Marocains du monde Abdelhak Nouri
Marocains du monde Abdelhak Nouri

Abdelhak Nouri bientôt de retour à la maison

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Hakim Ziyech dans l'équipe type de la saison


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

La FIFA, c'est la Banque mondiale du foot

Trop chère CAN 2019

Visas gratis pôur les Jeux africains

Rabiot et De Ligt bientôt turinois

Renard joue l'effet de surprise

Maroc-Namibie, un match à ne pas rater

Hakim Ziyech joue sa première CAN

Les favoris et les outsiders de la CAN 2019

Jackpot pour le WAC et le Raja

L'afrique sourit à Hervé Renard