Filinfo

Marocains du monde

Hiba Abouk, la femme d’Achraf Hakimi, sort du silence

Achraf Hakimi et Hiba Abouk. © Copyright : DR
Hiba Abouk s’est exprimée pour la première fois, officiellement, après la mise en examen de son époux Achraf Hakimi pour un viol présumé sur une jeune femme. L’actrice espagnole d’origine tunisienne définit ses priorités.

Depuis l’éclatement de l’«affaire» du viol présumé d’Achraf Hakimi sur une jeune femme de 24 ans et sa mise en examen, Hiba Abouk a fait profil bas.

L’épouse du Lion de l’Atlas vient de sortir du silence en accordant une interview au magazine InStyle dans laquelle elle évqoue notamment ses choix artistiques, sa vie à Paris, ses enfants…

Sur son retour à Madrid, elle dit: «J’ai toujours voyagé avec mes enfants. J'aime dormir sous le même toit. Et ce voyage est le premier que je fais sans Naim, mon bébé d'un an. J’ai juste arrêté de l’allaiter et j’ai déjà un peu plus de liberté. Je veux retourner à mon travail et il y aura des tournages loin de chez moi. Je dois m'y habituer».

Hiba Abouk détaille ses journées à Paris: «Je suis très dévoué à élever mes enfants. Je me lève, je déjeune avec eux et j'emmène l'aîné à l'école. Puis je fais de l’activité physique: boxe, yoga, danse… pour démarrer la journée avec beaucoup de force. J’assiste à une réunion et je m'occupe de mon bébé, bien sûr, qui est encore très jeune».

L’épouse d’Achraf Hakimi et mère de ses enfants ajoute qu’elle croit fermement à des valeurs qu’elle veut inculquer à ses petits. Le respect de tout, qu’ils soient loyaux et qu’ils fassent les choses avec amour. Je crois en l’éducation, l’empathie et la compréhension. Et grâce à eux, je me connecte aussi à ces valeurs.»

Au sujet de la mise en examen de son mari, Hiba Abouk veut vraisemblablement continuer à faire profil bas. L’«affaire» étant entre les mains de la justice…

Par Le360sport

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous