Filinfo

Tennis

Rome: Jabeur rejoint Swiatek en finale en souffrant

La Tunisienne Ons Jabeur. © Copyright : DR
La Tunisienne Ons Jabeur (7e mondiale) a dû batailler samedi pour atteindre la finale du tournoi de Rome, sauvant une balle de match contre la Russe Daria Kasatkina (23e), et affrontera dimanche la N.1 mondiale et tenante du titre, Iga Swiatek.
A
A

Pour s'octroyer sa deuxième finale en huit jours, après son titre à Madrid le week-end dernier, Jabeur a puisé dans ses ressources pour effacer cette balle de match pour la Russe à 4-5 dans le troisième set avant de s'imposer 6-4, 1-6, 7-5 en près de 2 heures.

A une semaine du début de Roland-Garros (22 mai-5 juin), la Tunisienne, devenue à Madrid première joueuse arabe titrée en WTA 1000, la catégorie de tournois la plus prestigieuse après les Grand Chelem, confirme son incroyable mental.

Elle a encore été capable de renverser une situation désespérée, comme ce fut déjà le cas vendredi en quart de finale contre la Grecque Maria Sakkari (4e mondiale).

Pendant toute la rencontre, Jabeur a peiné à trouver de la régularité, alternant les coups puissants le long des lignes et les amorties maîtrisées avec des fautes directes pour cause de précipitation.

Mais si la technique n'est pas toujours au rendez-vous, le caractère de la N.7 mondiale ne fait jamais défaut.

Et alors que tout semblait perdu, elle a trouvé le coup gagnant, pleine ligne, pour effacer la balle de match contre elle et rester dans le match. Totalement remise en selle, elle a alors pris le service de la Russe pour égaliser à 5-5 et conclure dans la foulée.

L'ogresse Swiatek, tenante du titre qui reste sur 27 victoires et quatre titres de rang, est prévenue: c'est une survivante qu'elle va trouver face à elle dimanche en finale.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Masters 1000 de Rome
Tennis Masters 1000 de Madrid

1 commentaires /

  • kri kiri
    Le 15 May. 2022 à 06h51
    une fierté pour le monde arabo musulmane, et la FEMME musulmane souvent opprimée chez nous ...
    Dire que nous etions pionniers dans ce sport avec nos 3 mousquetaires, et que faute de releve, nous avons totalement disparu de la circulation ...
    Remember ... Arazi, Alami, El Aynaoui
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous