220MDH pour rénover le Complexe Mohammed V de Casablanca | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
wac far

Le Complexe Mohammed V bénéficiera d'un lifting pour 220 millions de dirhams. 

© Copyright : @Brahim Taougar le360

220MDH pour rénover le Complexe Mohammed V de Casablanca

Par Mohamed Darouiche le 28/06/2015 à 13h55

Les travaux de réaménagement du Complexe Mohammed V de Casablanca ont débuté il y a déjà quelques semaines. Casa Aménagement, qui s’occupe du projet, annonce 220 millions de dirhams de budget pour faire de cette enceinte une référence d’ici 18 mois.

aA

La ville de Casablanca, qui abrite deux des plus grands clubs du royaume (WAC et Raja), était à la traîne concernant ses infrastructures sportives par rapport à des villes comme Marrakech, Agadir ou Tanger. Mais les choses commencent à bouger dans la capitale économique puisque l’aménagement du Complexe Mohammed V fait partie d’un programme de 40 projets dirigés par Casa Aménagement. Un total de 220 millions de dirhams a été alloué par le Conseil de la ville, le ministère de l’Intérieur et celui de la Jeunesse et des Sports.


Cette somme d’argent sera dédiée à la rénovation de 16 vestiaires, des tribunes, la mise en place de nouveaux gradins, la construction et l’aménagement de salles d’examen médicaux, les installations électriques et audiovisuelles, l’aménagement du stade annexe et ses dépendances (pelouse artificielle, douches, blocs sanitaires), la mise à niveau de l’hôtel et le réaménagement de la salle de conférence et la piscine olympique.


«Les travaux de réfection devront toucher l’ensemble des installations du complexe, sauf l’aire de jeu qui est en bon état. Les travaux devront durer 18 mois et coûteront 22 milliards de centimes», a indiqué Driss Moulay Rachid, DG de Casa Aménagement SA, dans une déclaration à la MAP. Cependant, le chantier n’empêchera pas l’organisation dans le stade de la Supercoupe maroco-émiratie le 8 août 2015 entre le Wydad Casablanca et Al Aïn, ni un tournoi de l'UNAF organisé du 13 au 19 août 2015 et qui verra la participation du Raja en plus du  Club Africain (Tunisie), Al Hilal (Libye) et Al Ismaïli (Egypte). Durant les 18 mois de travaux, le stade accueillera également les rencontres de la Botola pro et autres compétitions des Verts et des Rouges.