Filinfo

Foot

CAN 2021: un fiasco financier ourdi par la FIFA

© Copyright : DR
Kiosque360. Selon les médias camerounais, la FIFA aurait mené une guerre commerciale contre le Cameroun en convainquant plusieurs sponsors de se retirer de la CAN. Le pays a perdu 50% des recettes escomptées, estime Assabah dont est tirée cette revue de presse.
A
A

C’est un coup de massue pour le Cameroun, pays organisateur de la CAN 2021 qui se poursuit jusqu’au 6 février. En cause, les revenus supposés de cette édition ont été réduits de 50 % en raison des nombreux sponsors qui ont fait le choix de ne pas associer leurs noms à cette compétition, et de ce fait les pubs autour des terrains de football se font rares, rapporte le quotidien Assabah du 13 janvier.

Les médias pointent du doigt la FIFA qui aurait exercé une pression sur les sponsors potentiels pour affaiblir la visibilité de cette 33e édition de la CAN et pousser les responsables de la Confédération africaine de football (CAF) à revoir la date de l’organisation de cette compétition qui prive les clubs européens de leurs joueurs africains.

En conséquence, le Cameroun accusera une perte estimée à 50% des revenus escomptés par cette édition. Un constat qui impose à la Côte d’Ivoire, pays hôte de la prochaine édition de la CAN, de se préparer à un éventuel fiasco financier ou la modification de la date de la compétition pour éviter les foudres réelles ou supposées de la FIFA.

Pour sauver ce qui peut l’être encore, le comité d’organisation de la CAN a remplacé les sponsors qui se sont décommandés par de la réclame locale et celle d’autres institutions dans le but d’animer les panneaux électroniques qui bordent la pelouse des stades où se joue la compétition.

A en croire les médias locaux, cette guerre commerciale menée par le FIFA est un corollaire de la crise qui avait opposé la CAF aux clubs européens qui refusaient de libérer leurs joueurs africains, avançant qu’ils redoutent les contaminations au Covid-19 et les quarantaines qui bloqueraient les joueurs à leur retour.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • sahraoui
    Le 13 Jan. 2022 à 11h05
    toutes les instances africaines politiques sportives et diplomatiques doivent se secouer contre cette fifa qui ne peut faire ces coups bas aux competitions européennes asiatiques et sud et nord americaines.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous