Filinfo

Foot

Compétitions CAF: le bilan des Marocains

© Copyright : DR
Trois clubs marocains étaient encore en lice en compétitions CAF ce week-end. Aujourd'hui, il n'en reste qu'un. Retour sur ces fortunes diverses.
A
A

Vendredi, les fans du football du Royaume s'imaginaient revivre l'ivresse d'une finale continentale après le sacre du WAC en 2017. Avec le Wydad engagé en Ligue des Champions, la RS Berkane et le Raja en Coupe de la CAF, on était bien parti pour avoir au moins un représentant en finale de l'une des deux compétitions de clubs de la CAF... C'était sans compter sur l'Entente de Sétif et l'AS Vita Club, qui ont sorti succéssivement le WAC et la RSB. 

Le Wydad à "Zeghba" des demies

Face à l'Entente de Sétif, le Wydad avait besoin de marquer à deux reprises. Les Rouges ne l'ont pas fait. La faute à William Jebor? C'est ce que pense son entraîneur. L'attaquant libérien a manqué pas moins de 8 occasions de but, et s'est attiré les foudres de toutes les composantes du club. Cet échec en quart de finale de la Ligue des Champions, est un véritable séisme économique pour le WAC, qui a tout simplement raté le coche face à l'ENSS de Rachid Taoussi. Le technicien marocain est sorti une nouvelle fois tête haute face aux Rouges casablancais. Cette fois il peut remercier son gardien, Zeghba (cheveu en darija), héroïque avec 14 arrêts sur sa ligne.

Lire aussi: Wydad, tout ça...pour ça!

Le Raja sauve l'honneur

Dimanche après-midi, le Raja a renoué avec son passé. Les Verts sont de retour dans le dernier carré d'une compétition CAF, pour la première fois depuis 2005 (demi-finale de C1 perdue contre l'Etoile du Sahel). Les hommes de Garrido n'ont pas séduit, mais se sont contentés de l'essentiel face au Cara Brazzaville. Vainqueurs 1-2 au match aller, les joueurs ont géré leur match retour après l'ouverture du score rapide de Mouhcine Iajour. Le Raja a gagné par la plus petite des marges, et sauve l'honneur du Maroc en compétition continentale. Les Casablancais croiseront les Nigérians d'Enyimba en demi-finale le 3 octobre prochain, avec l'ambition de tout casser pour aller en finale.

Lire aussi: Le Raja veut la place de numéro un marocain

Pas de miracle à Berkane

La RS Berkane avait besoin de remonter une différence de 2 buts pour espérer voir les demies. Ayoub El Kaabi a manqué, et pour la première fois depuis son départ, son absence a été ressentie. Face à l'AS Vita Club, il manquait un joueur du profil du joueur du Hebei Fortune pour épauler Alain Traoré en attaque. Les Berkanis ont eu plusieurs occasions de but, mais ls ont pêché par manque d'expérience. Après l'ouverture du score de l'international burkinabé lors des 10 premières minute, tout le monde a cru à la remontada. 

Mais il a manqué à cette belle équipe de Berkane l'habitude des grands matchs pour renverser les joueurs de Kinshasa qui ont longuement tenu... avant de piquer pour tuer le match (1-1) à 5 minutes du coup de sifflet final. Cruel! 

Lire aussi: Le Raja porteur de tous les espoirs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot unaf
Foot unaf

Coupe arabe: quel adversaire pour le Raja?

Foot Supercoupe de la CAF
Foot Supercoupe de la CAF

Vidéo. Supercoupe à Doha? la CAF a tranché!

Foot Coupe Arabe des clubs
Foot Coupe Arabe des clubs

Vidéo. Le Raja en quarts de finale!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

3 conditions pour le futur coach de l'AS FAR

Le HUSA, sans le sou, lance un SOS

3e CAN en Afrique du Sud en 7 ans?

Messi reste au sommet de son art

L’officialisation de Benzarti en cours

L’Afrique du Sud s’active pour la CAN 2019

Doha sort le chéquier pour Raja-ES Tunis

Les Lions du Cameroun privés de CAN 2019?

Raja-ES Tunis à Radès ou à Doha?

Le dossier du Maroc pour la CAN 2019 est prêt