Filinfo

Botola

De Benzarti à Benzarti, la saison mouvementée du WAC

© Copyright : DR
Pour la 20e fois de son histoire, le Wydad a été sacré champion du Maroc avec un bilan de 17 victoires, 7 nuls et 5 défaites avant la dernière journée. Une saison marquée par le retour de Faouzi Benzarti aux commandes des Rouges.
A
A

Trois entraîneurs ont pris les commandes du Wydad cette saison. Avant l'arrivée de René Girard et le retour de Faouzi Benzarti, les Rouges ont été dirigés par Abdelhadi Sektioui. L’homme qui était très violemment critiqué par les Wydadis après l’élimination du club de la Ligue des Champions la saison dernière face l’ESS Sétif, avait démissionné de son poste en septembre dernier, soit quelques semaines seulement après le début du championnat. 

De Benzarti à ... Benzarti

Les dirigeants du Wydad ont pris la bonne décision au bon moment. Le retour de Faouzi Benzarti à repositionné les Rouges sur les bons rails, après plusieurs de semaines de crise avec René Girard. Le Français a vécu une expérience très courte, marquée par une élimination en demi-finale de la Coupe du trône et en 8es de finale de la Coupe arabe des clubs champions.

Une série de mauvais résultats qui a poussé les dirigeants à réagir très rapidement et trouver celui qui pourra sauver la saison des Casablancais. Chanceux, Said Naciri n’a pas cherché longtemps puisque le Tunisien a été limogé après trois mois seulement passés sur le banc des Aigles de Carthage.

De retour chez les Rouges, le Tunisien a remis de l'ordre dans la maison. Dominateur en championnat, le WAC s'est logiquement emparé de son 20e titre de champion, même si une série de 5 matches sans victoire entre avril et mai a failli relancer complètement la Botola.

Deux éliminaitons en une semaine 

Cette saison le Wydad était engagé sur quatre fronts : la Botola, la Coupe arabe, la Ligue des champions et la Coupe du trône. Sous les commandes de René Girard, les Rouges ont quitté deux compétitions en une semaine.

D’abord en Coupe du trône. L’aventure des coéquipiers de Brahim Nekkach s’est arrêtée en demi-finale après une séance de tirs au but qui a tourné en faveur de la Renaissance Sportive de Berkane. Six jours après, le WAC chutait à Sousse contre l’Étoile du Sahel en 8es de finale de la Coupe arabe.

Deux éliminations rapidement oubliées par le Wydad, qui s’est ensuite concentré sur la Botola et la Ligue des champions.

Du suspense à la fin de la saison

Sous les ordres de René Girard, le Wydad était classé en bas du tableau. Suite à un cumul de matchs en retard et avec l'arrivée de Benzarti, les Rouges ont rapidement progressé au classement devenant leader en début de la deuxième partie du championnat, avec une dizaine de points d’avance sur ses poursuivants.

Un réveil tardif du Raja a fait réduire l’écart, faisant croire que le championnat était relancé. La pression mise par les Verts n’a pas fait trembler les hommes de Benzarti, qui ont su se ressaisir pour remporter la Botola en battant l'OCK par 4 buts à 1 hier soir.

Quelques chiffres à retenir

Le Wydad terminera le championnat à la première place avec au moins 58 points en attendant le match contre le KACm lors de la dernière journée de Botola. Les Rouges ont marqué 53 buts et ont encaissé 27.

Il s’agit du 20e sacre du Wydad en Botola après le titres de 1948, 1949, 1950, 1951, 1955, 1957, 1966, 1969, 1976, 1977, 1978, 1986, 1990, 1991, 1993, 2006, 2010, 2015, 2017 et 2019.

C’est le 10è titre de championnat pour Faouzi Benzarti. Le coach de 61 ans a remporté le championnat tunisien 5 fois avec l’ES Tunis, 3 fois avec l’Étoile du Sahel et une fois avec le Club Africain.

Benzarti est le deuxième entraîneur tunisien à remporter un titre au Maroc. En 2015, son compatriote Ahmed Ajlani a remporté la Coupe du trône avec l’Olympique de Khouribga. 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Un Roumain proche de succéder à Benzarti au Wydad

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Officiel. Faouzi Benzarti quitte le WAC!

Botola Wydad de Casablanca
Botola Wydad de Casablanca

Une star égyptienne pour remplacer Benzarti?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Présidents endettés et membres de la FRMF

Mahrez, un Fennec vert de rage

Hadji favorable aux joueurs de la Botola

Vers un divorce Renard-FRMF sans coût?

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF