Filinfo

Foot

Après avoir chipé deux joueurs de l’AS FAR, les Emiratis cherchent une solution amiable

Mohamed Ed-Doghmi a signé aux Emirats à l'insu de l'AS FAR. © Copyright : DR
Kiosque360. Une délégation de la Fédération émiratie de football prévoit de se déplacer au Maroc. Objectif: trouver un accord concernant le départ de deux joueurs de l’AS FAR pour un club émirati sans avoir obtenu d’autorisation de sortie.
A
A

Le départ de deux joueurs de l’AS-FAR pour le club émirati de Dibba El Hisn continue de faire des remous. Alors que les dirigeants du club r’bati reprochent aux deux joueurs d’avoir déserté leur équipe sans avoir obtenu d’autorisation de sortie, la Fédération émiratie de football espère bien calmer le jeu. Elle compte ainsi trouver un accord avec l’AS-FAR pour clore le dossier d’une manière amiable, rapporte le quotidien Assabah du weekend des 19 et 20 septembre.

La Fédération émiratie de football envisage d’ailleurs d’envoyer une délégation au Maroc dans le but de régler rapidement cette affaire.

Selon nos confrères arabophones, des contacts auraient été déjà initiés entre des dirigeants de la fédération émiratie et des responsables de l’AS FAR, par l’entremise de l’ambassade émiratie à Rabat, afin de demander à ces derniers de ne pas porter l’affaire devant la FIFA. L’AS-FAR réclame notamment que le club émirati verse les frais de formation des deux joueurs: Oussama Achik et Mohamed Ed-Doghmi.

Ce dernier a d’ailleurs déjà entamé les séances d’entraînements avec son nouveau club, pour lequel il vient de signer un contrat professionnel. Face au tollé suscité par cette affaire, le club émirati de Dibba El Hisn a suspendu la signature du contrat de Oussama Achik dans le but de calmer les esprits et de chercher un accord à l’amiable avec le club marocain.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous