Filinfo

Foot

Ces Espérantistes sont dangereux

© Copyright : DR
Adversaire du Wydad, ce soir en finale aller de Ligue des Champions, l'Espérance de Tunis compte des éléments dangereux qu'il faudra surveiller de près. Voici 4 Sang et Or qui peuvent tout changer.
A
A

Le Wydad reçoit, ce soir à 22 heures au complexe Moulay Abdellah de Rabat, l’Espérance de Tunis pour la finale aller de Ligue des Champions. Les Rouges, qui possèdent de nombreux atouts dans différents secteurs, seront opposés à des Espérantistes aussi dangereux qu’imprévisibles. Voici 4 joueurs qui forment l’ossature des Sang et Or qu’il ne faudra pas lâcher.

Gare à Anice Badri!

Le natif de Lyon, est un des éléments les plus remuants du onze espérantiste. Meilleur buteur de l’édition précédente de Ligue des Champions (8 réalisations), Badri est en partie formé à l’Olympique Lyonnais en France. Arrivé en Tunisie (dont il est originaire) en 2016, il a remporté 5 titres avec l’Espérance Tunis. Le club de Bab Souika l’a récemment déclaré intransférable.

Taha Yassine Khenissi, LE buteur

Meilleur buteur du championnat tunisien avec 10 réalisations, véritable cadre de la sélection tunisienne, Taha Yassine Khenissi (27 ans) est l’homme à suivre lors de cette double confrontation. Son aisance à se créer des espaces et son sens du but font de lui l’Espérantiste le plus dangereux. Mais sa récente blessure musculaire lui causera-t-elle du tort?

Moez Ben Cherifia, des gants en or

Véritable pilier de cette équipe sang et or, il peut remporter un triplé historique en cas de sacre, lui qui a été champion d’Afrique en 2011 puis en 2018. Celui qui dispute sa 5e finale de C1 ce soir, a été le grand héros de la qualification face au TP Mazembe (demi-finale retour), effaçant quatre occasions franches de but. À seulement 27 ans, ce pur produit espérantiste, sera le dernier rempart à franchir pour les Rouges.

La menace Belaili

"La Ligue des Champions ne nous échappera pas", déclarait récemment l’ailier gauche Youcef Belaili au Buteur. L’Algérien a inscrit le but qui a qualifié les Tunisiens en finale (1-0 à l’aller contre le TP Mazembe). Il est ainsi devenu le premier algérien à se qualifier pour la finale de Ligue des Champions 3 fois (2012, 2018 et 2019).

Pour information, les trois premiers joueurs peuvent manquer la finale retour s’ils reçoivent un carton jaune ce soir.

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

EST-WAC: la CAF écarte les Marocains et les Tunisiens de la CAN

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Ce que le président de l'Espérance a dit à Ahmad Ahmad

Foot Interview
Foot Interview

Exclu360. FUS, Botola, Wydad, Lions de l’Atlas… Hamza El Hajoui à coeur ouvert


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les quatre obstacles de Maroc-Côte d’Ivoire

La SNRT s’explique au Parlement sur la CAN

Benzarti négocie un nouveau salaire

Van de Beek ferait l'affaire du Real

La corruption gangrène le foot camerounais

Renard «espionne» les éléphants

Infantino lâche Ahmad Ahmad

Le harcèlement éclabousse la CAN

Majorque n’a pas oublié Badou Zaki

Les Marocains conjurent le sort du 1er match