Filinfo

Foot

Coronavirus: l’UEFA hausse le ton et menace les Fédérations

© Copyright : DR
L’instance européenne a adressé une lettre aux Fédérations nationales les incitant à mener leurs championnats à terme. Une missive sous le ton de la menace qui laisse pantois. Explications.
A
A

«Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir, en respectant des conditions qui seront dictées par les autorités publiques, et pensons que toute décision d'abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée», a écrit Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, dans un courrier rendu public par l'agence Associated Press.

Cette missive vient en réponse à la décision de la Fédération belge de ne pas reprendre son championnat national et geler le classement actuel. Décision annoncée hier jeudi 2 avril.

Le patron du football européen argue qu’«il est primordial que même un événement perturbateur comme cette épidémie n'empêche pas que nos compétitions se déroulent sur le terrain, conformément à leurs règles et que tous les titres sportifs soient attribués sur la base des résultats».
Aleksander Ceferin va plus loin dans sa missive: «L'UEFA se réserve le droit de ne pas admettre des clubs à participer aux compétitions de l'UEFA en 2020-2021, conformément aux règlements applicables».

Même si la décision de la Belgique est jugée «prématurée» et surtout «unilatérale», les menaces de l’UEFA, en ces temps difficiles exigeant solidarité et cohésion, laissent pantois les observateurs.

«Pour une approche variable»

Ce vendredi matin du 3 avril, la Pro League a réagi à ces propos: «Une réunion à distance s’est tenue pendant plus d’une heure ce vendredi matin entre l’UEFA, la RBFA et la Pro League. Cette réunion constructive a permis aux dirigeants du football belge d’expliquer dans le détail les motifs sanitaires et économiques de la recommandation émise hier par le Conseil d’administration et de contester toute approche qui consisterait à contraindre une ligue à poursuivre sa compétition dans l’état actuel de la crise sanitaire sous peine de ne plus pouvoir participer aux compétitions européennes de la saison prochaine».

Et d’ajouter: «Favorables à la solidarité au sein du football européen, nos représentants ont plaidé pour une approche variable de ce concept qui permette de prendre en compte à la fois les spécificités de chaque ligue. Un nouvel entretien entre les mêmes parties sera programmé d’ici une huitaine de jours».

La Belgique estime que d’autres pays pourraient prendre la même décision.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous