Filinfo

Foot

Mondial: le célèbre 974 Stadium sera...démonté et offert

© Copyright : DR
Le fameux stade 974 où se sont déroulés quelques uns des matchs de la Coupe du monde ne sera plus utilisé pour le reste de la compétition. Fruit d'une prouesse architecturale et écologique, cette infrastructure sera démontée et offerte après le Mondial à un pays ayant besoin d'infrastructures !
A
A

C'est terminé pour le 974 Stadium à Doha! Cette infrastructure a acueilli, lundi 5 décembre, sa dernière rencontre qui a opposé le Brésil à la Corée du Sud et qui a tourné en faveur des Auriverdes (4-1). Ce stade avait, lors du tour des poules, accueilli six autres rencontres. C'est un site original qui doit son nom au nombre de conteneurs ayant servi à sa construction. Par conséquent, il est démontable et peut être installé là où l'on souhaite à travers le monde. 

Selon les organisateurs de la Coupe du monde 2022, ce bijou sera démonté juste après l'événement planétaire pour être offert à l'un des pays manquant d'infrastructures footballistiques. Appelé également Ras Abu Aboud Stadium, le 974 Stadium est d'une capacité de 40.000 places. Cette infrastructure est considérée comme l’une des plus belles prouesses architecturale et écologique de la Corniche de Doha.

Il faut dire que sur les sept stades construits à l'ocassion de la Coupe monde 2022 au Qatar, en plus de celui d’Al Khalifa entièrement rénové en 2017, seuls trois (Al-Thumama, Al-Janoub et Al-Khalifa) continueront à accueillir les fans du foot après le Mondial. Les autres enceintes connaîtront des modifications ou seront transformées pour d'autres activités culturelles ou autres.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • Jamal B.
    Le 06 Dec. 2022 à 12h32
    Le nombre 974 est aussi l'indicatif téléphonique international du Qatar.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous