Filinfo

Foot

Renard, Hakimi et Lekjaâ triomphent à Dakar

© Copyright : DR
Fouzi Lekjaâ, Hervé Renard et Achraf Hakimi ont été primés ce mardi à Dakar, lors de la cérémonie des CAF Awards. L'Égyptien Mohamed Salah, a lui été élu meilleur joueur africain de l'année
A
A

Pour la troisième fois de sa carrière, Hervé Renard a été sacré meilleur entraîneur de l’année, ce mardi à l’occasion des CAF Awards, tenus à Dakar au Sénégal. Le Français devance Mouine Chaabani, vainqueur de la Ligue des champions CAF avec l’Espérance Tunis, et le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé. 

Renard est d'ailleurs le seul entraîneur qui compte trois titres d''entraîneur de l'année en Afrique. Il devance le Nigérian Stephen Keshi qui compte deux trophées. 

Auteur d’un excellent début de saison avec le Borussia Dortmund, Acraf Hakimi a été également récompensé lors de ces CAF Awards. Le Lion de l'Atlas a été élu Espoir africain de l’année 2018. 

Pour le trophée de meilleure fédération de l'année, la FRMF a été primée. Le patron Fouzi Lekjaâ a été élu meilleur président. 

Enfin la star de Liverpool, le Pharaon Mohamed Salah, récolte pour la deuxième année consécutive le trophée de meilleur joueur africain de l'année. L'Égyptien devance le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal), et le Sénégalais Sadio Mané (Liverpool).

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FIFA
Foot FIFA

Infantino et les stars marocaines s'amusent à Marrakech

Foot FIFA
Foot FIFA

Début des travaux du sommet exécutif de la FIFA

Foot CAF Awards
Foot CAF Awards

Pour le Sénégal, Renard n'est pas le meilleur coach en 2018


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech