Filinfo

Foot

L’affaire Jebor-Wydad devant le TAS en janvier prochain

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Wydad devra batailler devant le TAS pour obtenir une réduction de l’indemnité de 8,3 MDH décidée par la commission des litiges de la FIFA. Quant à son litige avec Faouzi Benzarti, il sera dissous dans le nouveau contrat que le Tunisien vient de signer avec le club casablancais.
A
A

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) va instruire, le 12 janvier 2021, le litige opposant le Wydad à son ex-attaquant William Jebor. Une décision précédente de la commission des litiges de la FIFA avait exigé du Wydad le paiement de la somme de 8,3 MDH au profit du joueur pour rupture unilatérale du contrat, informe le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du vendredi 20 novembre.

Le Wydad s’est opposé à ladite décision arguant que l'international libérien avait rompu son contrat de manière unilatérale en signant pour le club émirati d'Al Fujairah SC, alors que son bail avec les Rouges était en cours.

À en croire le quotidien Al Ahdath, l’avocat de l’attaquant demandait une indemnité de 11 MDH au profit de son client, mais la commission des litiges de la FIFA s’est contentée de fixer l’indemnité à 8,3 MDH, puisque le joueur ne peut pas prétendre à deux indemnités provenant de deux clubs durant la même saison. En effet, le joueur a résilié son contrat avec le club émirati après six mois seulement et zéro but au compteur.

Avant d’instruire le recours du Wydad contre Jebor, le TAS se penchera le 9 décembre sur le recours des Rouges contre la décision de la commission des litiges qui avait fixé une indemnité de 2 MDH au profit de l’entraîneur tunisien Faouzi Benzarti pour la qualification en finale de la Ligue des Champions Afrique contre l’Espérance de Tunis et le titre de la Botola.

Cependant, selon Al Akhbar, le Wydad se dirige vers l’annulation de son recours contre le Tunisien avec qui il a signé un contrat pour remplacer l’Argentin Miguel Gamondi lors de la prochaine saison. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous