Filinfo

Foot

L'argent de 44 stades de proximité dilapidé

© Copyright : DR
Kiosque360. La Commission des secteurs sociaux du parlement a procédé à l’inspection de plusieurs stades et découvert plusieurs irrégularités qui ont causé la dilapidation de plusieurs millions de dirhams.
A
A

La Commission des secteurs sociaux du parlement a pris connaissance d’un rapport élaboré par la député Usfpiste Ibtissam Maras, qui a relevé l’existence de vices et de malversations dans les contrats d’équipement de 44 stades de proximité en gazon artificiel.

Étaient présents lors de l’exposé dudit rapport, le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Hassan Abyaba, tandis que le président de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA), selon le quotidien Assabah de ce jeudi 13  février, Abdeslam Ahizoune ne s’est pas déplacé pour donner des explications sur le cas d’un stade équipé d’une piste d’athlétisme, et qui a fait l’objet d’une enquête.

Ladite commission a inspecté plusieurs stades équipés en gazon artificiel pour un montant de 500 MDH dans le cadre d’un programme général financé à hauteur de 1500 MDH. Un stade d’athlétisme a également fait l’objet d’une inspection, mais aucun document attestant des dépenses effectuées n’a été communiqué à ladite commission.

Plus intrigant le cas de certains stades qui ont été équipés deux fois de gazon artificiel et qui devaient être livrés en 2016, alors que deux autres stades n’ont jamais vu le jour. Il s’agit du stade Tahrir à Tanger, tandis le stade de Sidi Ifini a vu les travaux stoppés net en raison des inondations qui ont frappé la ville.

Même au niveau des projets finalisés et livrés, la commission a relevé l’existence d’un gap entre le coût estimé au début du lancement du projet et le budget final lors de sa livraison, comme c’est le cas du stade municipal d’Essaouira.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot stratégie décennale
Foot Terrains de proximité
Foot fédérations sportives

1 commentaires /

  • HASSAN
    Le 13 Feb. 2020 à 12h56
    jusqu'à quand cette dilapidation des deniers publics? Le sentiment d'impunité est désormais acquis chez ces voleurs. Il y en a marre de voir cette engeance du diable piller le pays sans qu'il y ait de réactions et de sanctions exemplaires. Nous lisons chaque jour dans la presse les compte-rendus de la Cour des comptes qui dénoncent les escroqueries, les vols et la prédation de ceux qui sont censés gérer au mieux nos ressources mais nous ne voyons exercer aucune sanction, aucuns compte à rendre. Pourquoi ? Comment expliquer cela sans penser à des complicités dans le corps de ceux censés les juger. Il y en a marre!
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous